Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Vitamine C

(Acide ascorbique)

Par Larry E. Johnson, MD, PhD, University of Arkansas for Medical Sciences;Central Arkansas Veterans Healthcare System

La vitamine C (acide ascorbique) est indispensable à la formation, la croissance et la réparation du tissu osseux, de la peau et du tissu conjonctif (qui lie les différents tissus et organes et comprend les tendons, les ligaments et les vaisseaux sanguins). La vitamine C aide à garder des dents et des gencives saines. Elle aide l’organisme à absorber le fer, qui est nécessaire à la fabrication des globules rouges. La vitamine C aide aussi à la cicatrisation des brûlures et des blessures.

Comme la vitamine E, la vitamine C est un antioxydant : Elle protège les cellules contre les dégâts provoquées par les radicaux libres, sous-produits issus de l’activité cellulaire normale et qui participent aux réactions chimiques à l’intérieur des cellules. Certaines de ces réactions peuvent causer des dégâts cumulatifs au cours de la vie.

Carence en vitamine C

(Scorbut)
  • Cette carence peut être causée par une consommation insuffisante de fruits et de légumes frais.

  • Les personnes se sentent fatiguées, faibles et irritables.

  • Une carence sévère, appelée scorbut, entraîne des ecchymoses, des problèmes aux gencives et aux dents, un dessèchement des cheveux et de la peau, et de l’anémie.

  • Le diagnostic est basé sur les symptômes et parfois sur les analyses de sang.

  • En consommant plus de fruits et de légumes frais ou en prenant des suppléments par voie orale, on peut généralement remédier à la carence.

Chez les adultes, la carence en vitamine C découle généralement d’une alimentation pauvre en vitamine C. Par exemple, une telle carence peut se développer si le régime alimentaire comporte trop peu de fruits et de légumes frais. De plus, la cuisson peut détruire en partie la vitamine C des aliments.

La grossesse, l’allaitement, les troubles causant une fièvre élevée ou de l’inflammation, une diarrhée prolongée, une chirurgie et des brûlures peuvent accroître considérablement les besoins de l’organisme en vitamine C et par conséquent le risque de carence en vitamine C. Le tabagisme augmente le besoin en vitamine C de 30 %.

Le saviez-vous ?

  • La cuisson peut détruire en partie la vitamine C des aliments.

  • La grossesse, l’allaitement, la fièvre, la diarrhée, la chirurgie et le tabagisme augmentent considérablement les besoins de l’organisme en vitamine C.

Scorbut

Une carence sévère en vitamine C entraîne le scorbut. Le scorbut chez le nourrisson est rare car le lait maternel fournit normalement une quantité suffisante de vitamine C et les formules d’allaitement artificiel sont enrichies en vitamine C. Le scorbut est rare aux États-Unis mais peut se rencontrer chez les alcooliques et les personnes âgées dénutries.

Symptômes

Les adultes se sentent fatigués, faibles et irritables si leur alimentation est pauvre en vitamine C. Ils peuvent perdre du poids et ressentir de vagues douleurs musculaires et articulaires.

Les symptômes du scorbut se développent après quelques mois de carence. Des saignements peuvent se produire sous la peau (particulièrement autour des follicules pileux ou au niveau d’ecchymoses), autour des gencives et dans les articulations. Les gencives gonflent, deviennent pourpres et spongieuses. Les dents finissent par se déchausser. Les cheveux deviennent secs et friables, et la peau peut devenir sèche, rugueuse et squameuse. Une anémie peut se développer. Des infections peuvent se développer et les plaies ne guérissent pas.

Les nourrissons peuvent être irritables, avoir des douleurs quand ils bougent et perdre l’appétit. Les nourrissons ne prennent pas autant de poids qu’ils le devraient. Chez les nourrissons et les enfants, la croissance osseuse est altérée ; des saignements et une anémie peuvent survenir.

Diagnostic

  • Examen clinique

  • Parfois analyses de sang

  • Chez les enfants, radiographies

Le diagnostic du scorbut se base sur les symptômes. La mesure du taux de vitamine C dans le sang peut aider à établir le diagnostic, mais ce test n’est pas toujours disponible. Chez les enfants, des radiographies sont effectuées pour vérifier si la croissance osseuse est altérée.

Prévention et traitement

  • Augmentation de la consommation de fruits et légumes frais

  • Vitamine C

  • Pour le scorbut, suppléments de vitamine C à doses élevées

On peut prévenir cette carence en consommant les quantités recommandées de fruits et de légumes frais, ou en prenant l’apport recommandé de vitamine C dans des suppléments quotidiens. Les besoins des fumeurs en vitamine C sont plus importants.

Le scorbut se traite par des doses élevées de suppléments quotidiens de vitamine C. La plupart des symptômes disparaissent après 1 ou 2 semaines. Des suppléments de vitamine C et de fer peuvent guérir l’anémie.

Excès de vitamine C

Certaines personnes prennent des doses élevées de vitamine C pour ses propriétés antioxydantes qui protègent les cellules des dégâts provoqués par les radicaux libres. On pense que les radicaux libres contribuent à plusieurs troubles comme l’athérosclérose, le cancer, les troubles pulmonaires, le rhume, la cataracte et l’amnésie. On ignore si la prise de vitamine C à hautes doses protège contre ces troubles ou produit des effets favorables. L’effet protecteur contre la cataracte semble évident.

La vitamine C à hautes doses (jusqu’au seuil limite d’innocuité, de 2 000 milligrammes par jour) n’est généralement pas toxique pour les adultes en bonne santé. Il peut arriver que des doses élevées causent des nausées ou de la diarrhée et interfèrent avec l’interprétation de certains résultats d’analyses sanguines.

Ressources dans cet article