Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Intestin grêle

Par Atenodoro R. Ruiz, Jr., MD, The Medical City, Pasig City, Metro-Manila, Philippines

L’estomac libère la nourriture dans le duodénum, qui est le premier segment de l’intestin grêle. Les aliments pénètrent dans le duodénum par le sphincter pylorique, dans des quantités que l’intestin grêle peut digérer. Lorsqu’il est plein, le duodénum signale à l’estomac d’interrompre la vidange.

Le duodénum reçoit les enzymes pancréatiques par le pancréas ( Pancréas), et la bile par le foie ( Foie) et la vésicule biliaire ( Vésicule biliaire et voies biliaires). Ces liquides, qui entrent dans le duodénum par une ouverture appelée sphincter d’Oddi, sont essentiels pour la digestion et l’absorption. Des ondes rythmiques de contractions musculaires (appelées péristaltisme) aident également à la digestion et à l’absorption en malaxant la nourriture et en la mélangeant aux sécrétions intestinales.

Les premiers centimètres de la muqueuse duodénale sont lisses, mais le reste du revêtement est formé de replis, de petites excroissances (villosités) et d’excroissances minuscules (microvillosités). Ces villosités et microvillosités augmentent la surface de la muqueuse duodénale, ce qui permet une meilleure absorption des nutriments.

Le reste de l’intestin grêle, en dessous du duodénum, est composé du jéjunum et de l’iléon. Ces régions de l’intestin grêle participent largement à l’absorption des graisses et autres nutriments. Les mouvements digestifs facilitent l’absorption, elle-même renforcée par la grande surface de contact formée par les replis, villosités et microvillosités. La paroi intestinale est largement irriguée en vaisseaux sanguins qui transportent les nutriments absorbés vers le foie par la veine porte. La paroi intestinale sécrète du mucus, qui lubrifie le contenu intestinal, et de l’eau, qui disperse les fragments digérés. De petites quantités d’enzymes, qui digèrent protéines, sucres et graisses, sont aussi libérées.

La consistance du contenu intestinal se modifie graduellement au fur et à mesure du transit du contenu dans l’intestin grêle. Dans le duodénum, les aliments sont dilués avec les enzymes pancréatiques et la bile, ce qui réduit l’acidité gastrique. Le contenu continue à voyager le long de l’intestin grêle, en devenant plus liquide lorsqu’il se mélange avec l’eau, le mucus, la bile et les enzymes pancréatiques. Enfin, l’intestin grêle absorbe la plupart des nutriments et tout le liquide sauf environ 1 litre avant de se vider dans le gros intestin.