Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Examens liés à l’acide et au reflux

Par Walter W. Chan, MD, MPH, Instructor in Medicine;Director, Center for Gastrointestinal Motility, Division of Gastroenterology, Hepatology, and Endoscopy, Harvard Medical School;Brigham and Women's Hospital

Les examens liés à l’acide et au reflux sont utilisés principalement pour diagnostiquer un reflux acide dans l’œsophage (le tube creux qui va de la gorge jusqu’à l’estomac). Les examens peuvent utiliser un moniteur sur une petite sonde souple (cathéter) qui est placée dans l’œsophage ou un dispositif de suivi de l’acide sans fil temporairement fixé à la partie inférieure de l’œsophage. Il ne faut pas manger ni boire quoi que ce soit après minuit avant l’examen, mais le patient est libre de retourner chez lui, de manger et de boire comme à son habitude après le placement du dispositif de suivi. Les dispositifs sont généralement laissés en place pendant 24 à 48 heures. Les complications sont très rares.

Suivi par cathéter

Les médecins insèrent une sonde fine en plastique par le nez du patient jusque dans l’œsophage. Cette sonde reste en place pendant 24 heures. La sonde contient une ou plusieurs sondes de pH (le pH est une mesure de l’acidité). La sonde détecte l’acide qui provient de l’estomac (appelé reflux acide) dans l’œsophage. Des fils de la sonde transmettent les données à un enregistreur porté par le patient. Les symptômes, les repas et le sommeil sont enregistrés par le patient pendant 24 heures. Les médecins mettent en correspondance les données de la sonde avec les enregistrements des symptômes par la personne, afin de déterminer si les symptômes sont survenus en présence d’acide. Certains des nouveaux cathéters contiennent aussi des sondes qui peuvent détecter la présence de tout liquide provenant de l’estomac, quelle que soit l’acidité. Ces nouveaux cathéters sont ainsi capables de mesurer le reflux à la fois acide et non acide dans l’œsophage.

Suivi sans fil

Les médecins peuvent aussi mesurer l’acide dans l’œsophage à l’aide d’une capsule détectant le pH sans fil. Les médecins utilisent une sonde souple dotée d’une caméra (endoscope, Endoscopie) introduite par la bouche du patient pour fixer la capsule dans la partie inférieure de l’œsophage. La capsule enregistre en continu l’exposition à l’acide pendant 48 heures et transmet les résultats en mode sans fil à un récepteur porté par la personne. Ainsi, contrairement au test basé sur le cathéter, il n’est pas nécessaire de placer une sonde dans le nez du patient pendant la durée du test. De la même façon que le test basé sur le cathéter, la personne enregistre ses symptômes, ses repas et son sommeil pendant la durée du test, afin que les médecins puissent déterminer si les symptômes sont survenus en présence d’acide. La capsule n’a pas besoin d’être retirée. Elle se détache en général dans un délai d’une semaine et est évacuée dans les selles. Parce que la capsule transmet des données en mode sans fil quand elle est fixée, elle n’a pas besoin d’être éliminée des selles.