Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Scanners nucléaires

Par Walter W. Chan, MD, MPH, Instructor in Medicine;Director, Center for Gastrointestinal Motility, Division of Gastroenterology, Hepatology, and Endoscopy, Harvard Medical School;Brigham and Women's Hospital

Les scanners nucléaires sont des examens qui impliquent l’utilisation de produits radioactifs sans danger ( Scintigraphie radio-isotopique). Les produits radioactifs sont ingérés avec un repas ou une boisson, ou encore administrés dans une veine (voie intraveineuse). La faible quantité de rayonnement émise par ces produits est utilisée pour produire des images des structures internes. Après avoir placé les produits dans l’organisme, le médecin utilise un scanner ou une caméra spécifique sensible aux rayonnements, appelé(e) une caméra gamma, pour montrer où sont localisés les produits dans le corps. Différents types de scanners et de produits nucléaires sont utilisés en fonction de l’objet de l’examen et de la partie du corps concernée par l’examen d’imagerie.

Un scanner de vidange gastrique est réalisé pour déterminer la vitesse de la vidange gastrique. Les personnes dont l’estomac se vidange difficilement ou lentement présentent un trouble appelé gastroparésie, qui peut provoquer des symptômes comme nausées, vomissements ou un sentiment de satiété après avoir pris un petit repas. Pour ce scanner, le patient prend une boisson ou un repas qui contient une faible quantité de produit radioactif. Les médecins utilisent ensuite une caméra gamma pour observer la vitesse de passage du produit dans l’estomac. La caméra peut montrer si la personne est atteinte de gastroparésie ou d’une obstruction. Parce que cet examen ne peut pas différencier une obstruction d’une gastroparésie, des examens complémentaires sont réalisés si la vidange gastrique est retardée. Ce scanner peut aussi aider les médecins à suivre la façon dont les personnes répondent aux médicaments prokinétiques. Ces médicaments, comme le métoclopramide et l’érythromycine, stimulent les mouvements du contenu à travers l’estomac et les intestins.

Une scintigraphie aux hématies marquées est parfois réalisée pour déterminer la localisation du saignement dans le tube digestif. Pour cet examen, le produit radioactif est fixé aux globules rouges ou à un autre produit injecté dans la circulation sanguine. La caméra gamma peut mettre en évidence la partie de l’abdomen dans laquelle les cellules marquées par la substance radioactive fuient en dehors de l’intestin, ce qui suggère l’emplacement du saignement. Ce scanner est utile principalement chez les personnes qui présentent un saignement digestif rapide et qui ne sont pas de bons candidats pour l’endoscopie.

Un scanner de Meckel est réalisé pour identifier des problèmes dans l’intestin grêle, comme le diverticule de Meckel ( Diverticule de Meckel). Pour cet examen, le produit radioactif est injecté dans une veine. La substance est véhiculée par les cellules dans la paroi du diverticule de Meckel, qui peut alors être visualisé à l’aide d’une caméra gamma.