Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Hernie hiatale

Par Michael C. DiMarino, MD, Division of Gastroenterology and Hepatology, Department of Medicine, Thomas Jefferson University

La hernie hiatale est une saillie d’une partie de l’estomac à travers l’orifice œsophagien du diaphragme.

  • En général, la cause de cette maladie n’est pas connue, mais l’âge, l’obésité et le tabagisme sont des facteurs courants.

  • Certaines personnes ne présentent aucun symptôme ou des symptômes mineurs comme un reflux et une indigestion, tandis que d’autres affichent des symptômes plus graves comme une douleur thoracique, des ballonnements, des éructations et des troubles de la déglutition.

  • Le diagnostic repose sur les résultats d’une radiographie au baryum.

  • Le traitement cherche à soulager les symptômes, parfois par l’utilisation de médicaments et rarement par une intervention chirurgicale.

La protrusion (saillie) de toute structure abdominale à travers le diaphragme (le feuillet musculaire qui sépare la cavité thoracique de l’abdomen) est appelée hernie diaphragmatique. Le diaphragme est doté d’une ouverture, appelée hiatus, par laquelle passe normalement l’œsophage. Les hernies diaphragmatiques qui surviennent à travers cette ouverture sont appelées hernies hiatales. La cause de la hernie hiatale est généralement inconnue, mais elle peut être due à un étirement des bandes de tissu qui sont fixées entre l’œsophage et le diaphragme au niveau du hiatus. Cette affection est plus fréquente chez les personnes de plus de 50 ans, qui sont en surpoids (notamment les femmes) ou qui fument. D’autres types de hernie diaphragmatique peuvent résulter d’une malformation congénitale ( Hernie diaphragmatique) ou d’une lésion.

Comprendre la hernie hiatale

La hernie hiatale est une protubérance anormale d’une partie de l’estomac à travers le diaphragme.

Il existe deux grandes catégories de hernie hiatale. Dans la hernie hiatale par glissement (le type le plus fréquent), la jonction entre l’œsophage et l’estomac ainsi qu’une partie de l’estomac lui-même, structures qui sont normalement situées sous le diaphragme, font saillie au-dessus de celui-ci. En Europe et aux États-Unis, la hernie hiatale par glissement touche plus de 40 % de la population. Sa fréquence augmente avec l’âge, de telle sorte que le taux atteint 60 % chez les plus de 60 ans.

Dans la hernie hiatale paraœsophagienne, le point de passage entre œsophage et estomac se situe normalement sous le diaphragme, mais une partie de l’estomac est repoussée au-dessus de celui-ci et se trouve à côté de l’œsophage.

Symptômes

Dans la grande majorité des cas, la taille des hernies hiatales par glissement est insignifiante, et les patients sont presque toujours asymptomatiques. Les symptômes, quand ils existent, sont généralement mineurs. Ils sont généralement liés à un reflux gastro-œsophagien ( Reflux gastro-œsophagien (RGO)) et incluent une mauvaise digestion, surtout si la personne s’allonge après le repas. Plus de 50 % des personnes ayant une hernie hiatale présentent un reflux gastro-œsophagien. Se pencher en avant, faire des efforts et porter des objets aggrave les symptômes, de même que la grossesse.

La hernie hiatale paraœsophagienne ne provoque généralement aucun symptôme mais peut être piégée ou pincée par le diaphragme, ce qui bloque l’apport de sang. Cette affection grave et douloureuse, appelée strangulation, nécessite une chirurgie immédiate. Les symptômes peuvent inclure une douleur thoracique, des ballonnements, des éructations et des troubles de la coagulation.

Dans de rares cas, un saignement microscopique ou massif peut se produire à la surface de la hernie, quel que soit son type.

Diagnostic

Les médecins peuvent généralement visualiser une hernie hiatale de grande taille sur une radiographie du thorax. Souvent, on administre aux patients du baryum sous forme liquide avant de procéder à la radiographie ( Examens radiologiques). Le baryum met en évidence le tube digestif, facilitant la visualisation des anomalies.

Traitement

Les hernies hiatales par glissement qui ne provoquent pas de symptômes ne nécessitent pas de traitement. Si des symptômes de reflux se produisent, les médecins prescrivent un inhibiteur de la pompe à protons, ce qui évite la production d’acide ( Médicaments utilisés pour traiter les ulcères gastroduodénaux). L’élévation de la tête du lit pendant le sommeil, le fractionnement des repas, l’élimination de l’excès de poids, l’arrêt du tabagisme, le fait de ne pas s’allonger ou de ne pas faire des efforts physiques après les repas et de ne pas porter de vêtements trop serrés constituent d’autres mesures utiles pour traiter le reflux. Il est recommandé de supprimer ou de limiter la consommation de boissons acides (comme le jus d’orange et les colas), d’alcool, de café et de certains aliments (comme les oignons, les aliments épicés, acides et gras).

Les hernies hiatales paraœsophagiennes qui provoquent des symptômes doivent être corrigées par voie chirurgicale pour prévenir toute strangulation. Une chirurgie peut être réalisée par une minuscule incision dans le thorax ou l’abdomen, afin d’y insérer de fins instruments et une petite caméra vidéo (chirurgie thoracoscopique ou laparoscopique) ou peut nécessiter une intervention complète à ciel ouvert.

Ressources dans cet article