Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Corps étrangers dans le rectum

Par Parswa Ansari, MD, Department of Surgery, Lenox Hill Hospital, New York

Des objets avalés, comme des cure-dents, des os de poulet ou des arêtes de poisson, peuvent se loger à la jonction entre l’anus et le rectum (jonction anorectale). De même, les embouts de lavement, les éponges ou instruments utilisés en chirurgie, les thermomètres et les objets utilisés pour stimuler la sexualité peuvent se loger accidentellement dans le rectum après avoir été introduits dans l’anus.

Symptômes

Une douleur soudaine et très aiguë pendant la défécation suggère qu’un corps étranger a pénétré la muqueuse de l’anus ou du rectum, en général à la jonction anorectale. Il convient en outre de déterminer s’il a perforé l’anus ou le rectum, ou s’il a provoqué une infection.

Diagnostic

  • Un examen médical du médecin

  • Examen de l’abdomen et radiographies du thorax

Le médecin peut palper l’objet avec un doigt ganté au cours d’un examen. L’examen de l’abdomen, une sigmoïdoscopie ( Endoscopie) et des radiographies peuvent être nécessaires pour s’assurer que la paroi du gros intestin n’a pas été perforée.

Traitement

  • Si l’objet peut être perçu par palpation, retrait à l’aide d’un écarteur rectal

  • Si l’objet n’est pas ressenti à la palpation, chirurgie

  • Après le retrait, sigmoïdoscopie

Si le médecin est en mesure de ressentir l’objet par palpation, une anesthésie locale de la peau et de l’anus est généralement effectuée afin d’insensibiliser la région. L’anus peut ensuite être élargi au moyen d’un instrument, appelé écarteur anal, et l’objet peut être saisi et retiré. Parfois, les médecins procèdent à une anesthésie générale, qui relâche l’anus et permet le retrait de l’objet sans avoir recours à la chirurgie. Les mouvements d’ondes naturels de la paroi du gros intestin (péristaltisme) conduisent généralement vers le bas les corps étrangers initialement situés plus haut, ce qui permet de les retirer.

Parfois, lorsque le médecin n’est pas en mesure de ressentir l’objet par palpation, ou si ce dernier ne peut pas être retiré à travers l’anus, un acte de chirurgie exploratoire est requis. Une anesthésie régionale ou générale est effectuée de telle sorte que le corps étranger puisse être doucement repoussé vers l’anus, ou que le rectum puisse être incisé de manière à pouvoir retirer l’objet.

Après avoir retiré l’objet, le médecin réalise une sigmoïdoscopie (insertion d’une sonde souple dans l’anus pour visualiser la partie inférieure du gros intestin, le rectum et l’anus) afin de déterminer si le rectum a été perforé ou endommagé d’une autre façon.