Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Maladie pilonidale

Par Parswa Ansari, MD, Department of Surgery, Lenox Hill Hospital, New York

La maladie pilonidale est une infection provoquée par un poil pénétrant dans la peau de la partie supérieure du sillon inter-fessier.

La maladie pilonidale survient le plus souvent chez les hommes jeunes et poilus, mais elle peut également se manifester chez les femmes.

Pour des raisons inconnues, il arrive qu’un poil provoque une irritation et grandisse dans la peau, entraînant la formation d’une cavité pouvant contenir des poils. Ce type de cavité est appelé kyste pilonidal et se forme généralement en haut du sillon interfessier. Le kyste peut ne provoquer aucun symptôme ou peut s’infecter. Si l’infection entraîne une collection de pus, on parle alors d’abcès pilonidal. Un sinus pilonidal est une plaie suppurante chronique de ce même site.

Un abcès pilonidal provoque une douleur, une rougeur et un gonflement. Il arrive que du pus s’écoule spontanément de l’abcès.

Diagnostic

  • Un examen médical du médecin

Pour distinguer la maladie pilonidale d’autres infections, le médecin recherche des fossettes, de petits orifices situés dans ou à proximité de la zone infectée.

Traitement

  • Pour les abcès pilonidaux, incision et drainage

  • Pour les sinus pilonidaux, ablation chirurgicale

  • Pour les kystes de plus grande taille, technique du lambeau

Un abcès pilonidal doit généralement être incisé et drainé par un médecin.

Le plus souvent, un sinus pilonidal doit être retiré chirurgicalement.

Il peut être nécessaire de refermer les kystes de plus grande taille par la technique du lambeau. Dans celle-ci, la peau et parfois les muscles sont déplacés d’une zone adjacente pour recouvrir la zone où le kyste a été retiré.