Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Prolapsus rectal

Par Parswa Ansari, MD, Department of Surgery, Lenox Hill Hospital, New York

Le prolapsus rectal est la saillie indolore du rectum à travers l’anus.

  • Le prolapsus rectal est souvent causé par un effort, par exemple pendant l’exonération.

  • Le diagnostic repose sur un examen et sur diverses techniques de visualisation et d’imagerie.

  • Généralement, le prolapsus rectal chez le nourrisson et l’enfant guérit spontanément sans traitement.

  • Chez l’adulte, il se traite par voie chirurgicale.

La muqueuse rectale est alors visible et apparaît comme une projection de l’anus, humide et de couleur rouge foncé. On peut observer un saignement rectal, de même qu’un symptôme fréquent de perte de selles incontrôlée (incontinence fécale). Plus rarement, le rectum peut saillir dans le vagin (rectocèle, Rectocèle). La maladie provoque une douleur uniquement lorsque des complications surviennent ou lorsque le prolapsus est sévère.

Un prolapsus temporaire de la muqueuse rectale est fréquent et généralement sans gravité chez le nourrisson par ailleurs sain, et peut résulter d’un effort au cours de la défécation. Chez l’adulte, un prolapsus de la muqueuse rectale a tendance à persister et peut s’aggraver en induisant la saillie d’une portion importante du rectum à l’extérieur.

Un prolapsus complet du rectum (parfois officiellement dénommé procidence, cependant ce terme fait référence à tout prolapsus complet d’un organe) survient le plus souvent chez les femmes de plus de 60 ans.

Diagnostic

  • Un examen médical du médecin

  • Sigmoïdoscopie, coloscopie ou radiographies avec lavement baryté

Pour déterminer l’étendue d’un prolapsus, le médecin examine la zone alors que le patient se tient debout, ou accroupi et en effort. Par l’exploration digitale du sphincter anal, le médecin peut souvent détecter une baisse du tonus musculaire. Une sigmoïdoscopie, une coloscopie ou des radiographies avec lavement baryté du gros intestin peuvent révéler une maladie sous-jacente.

Traitement

  • Élimination des causes de l’effort

  • Pour les nourrissons et les enfants, contention des fesses par strapping

  • Pour les adultes, parfois chirurgie

Chez les nouveau-nés et les enfants, un émollient fécal réduit l’urgence liée à la défécation. La contention des fesses entre les défécations contribue à la guérison spontanée du prolapsus.

Chez l’adulte, l’intervention chirurgicale est généralement nécessaire à la résolution du trouble. La chirurgie permet souvent de guérir la procidence. Dans une intervention réalisée par voie abdominale (appelée rectopexie), le rectum est intégralement levé, poussé vers l’arrière puis fixé au sacrum dans le bassin. Dans une autre intervention, un segment du rectum est retiré et la partie restante est suturée au sacrum.

Dans le cas des patients trop fragiles pour effectuer une intervention chirurgicale abdominale du fait d’un trop grand âge ou d’une mauvaise santé, l’intervention par voie transanale est recommandée. Un type d’intervention chirurgicale sur le rectum consiste à encercler le sphincter par un anneau métallique ou en plastique, une méthode appelée technique de Thiersch. Il est également possible de sectionner (ablation) un segment du rectum ou la muqueuse rectale en excès.