Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Douleur thoracique ou dorsale

Par Norton J. Greenberger, MD, Harvard Medical School;Brigham and Women's Hospital

La douleur au milieu du thorax ou dans le haut du dos peut entraîner des troubles de l’œsophage ( Présentation de l’œsophage) ou provenir de troubles cardiaques ou aortiques ( Douleur thoracique). Les symptômes peuvent être similaires. Le reflux gastro-œsophagien (RGO, Reflux gastro-œsophagien (RGO)), causé par la projection d’acide gastrique dans l’œsophage, peut provoquer une sensation de brûlure ou d’oppression sous le sternum, pouvant s’apparenter à une douleur d’origine cardiaque. Les spasmes de l’œsophage et autres atteintes musculaires œsophagiennes peuvent provoquer une forte sensation de constriction qui ressemble elle aussi à la douleur d’origine cardiaque.

Certains symptômes sont plus évocateurs de troubles œsophagiens. Une douleur sévère qui survient subitement après des vomissements ou après une intervention touchant l’œsophage suggère une rupture de l’œsophage. La brûlure d’estomac correspond à une sensation de brûlure causée par un RGO qui remonte dans le thorax et parfois dans le cou et la gorge, généralement après les repas ou en position allongée. Les brûlures d’estomac font partie des symptômes digestifs les plus fréquents aux États-Unis. La sensation de gêne ( Difficultés à avaler) qui survient uniquement à la déglutition suggère également une maladie œsophagienne. La gêne thoracique qui survient régulièrement à l’effort et disparaît après un bref repos évoque un problème cardiaque. Toutefois, étant donné que les symptômes se recoupent et du fait de la dangerosité de la maladie cardiaque, les médecins pratiquent souvent une radiographie pulmonaire, un électrocardiogramme (ECG) et parfois une épreuve d’effort avant de procéder aux examens visant à déceler une maladie œsophagienne.

Généralement, on administre uniquement un traitement lorsque la cause est connue, bien que les patients qui présentent des symptômes très caractéristiques de RGO puissent recevoir des antiacides à titre d’essai.