Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Régurgitation et rumination

Par Norton J. Greenberger, MD, Harvard Medical School;Brigham and Women's Hospital

La régurgitation est le reflux d’aliments provenant de l’œsophage ou de l’estomac sans nausées ni contractions énergiques des muscles abdominaux. La rumination est la régurgitation sans cause physique apparente.

Un muscle en forme d’anneau (sphincter) entre l’estomac et l’œsophage évite normalement le reflux. La régurgitation de substances aigres ou amères peut être due à la remontée d’acide gastrique de l’estomac. La régurgitation de liquide insipide contenant du mucus ou d’aliments non digérés peut être dû soit à un rétrécissement (sténose) soit à une obstruction de l’œsophage. L’obstruction peut être due à une atteinte de l’œsophage provoquée par l’acide gastrique, à l’ingestion de substances corrosives, à un cancer de l’œsophage ou à une anomalie du système nerveux qui perturbe la coordination entre l’œsophage et le sphincter au niveau de l’ouverture dans l’estomac.

Rumination

Parfois, le reflux survient sans cause physique apparente. Dans ce cas, on parle de rumination. Dans la rumination, de petites quantités d’aliments sont régurgitées de l’estomac, en général 15 à 30 minutes après le repas. Le matériel revient donc jusqu’à la bouche où il peut être mâché de nouveau et redégluti. La rumination est généralement involontaire et survient sans nausées, douleur ni troubles de la déglutition. La rumination est fréquente chez les nourrissons. Chez l’adulte, la rumination se produit le plus souvent chez les personnes qui souffrent de troubles émotionnels, surtout lors de périodes de stress.