Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Insulinome

Par Elliot M. Livstone, MD, Emeritus Staff, Sarasota Memorial Hospital, Sarasota, FL

L’insulinome est un type rare de tumeur insulaire pancréatique qui sécrète de l’insuline, hormone qui réduit le taux plasmatique de glucose (glycémie).

Les insulinomes constituent un type de tumeur endocrine pancréatique. Seuls 10 % des insulinomes sont de nature maligne. L’âge moyen lors du diagnostic est de 50 ans.

Symptômes

Les symptômes résultent d’une réduction des taux sanguins de sucre (glucose), qui survient de façon inopinée si la personne reste à jeun pendant plusieurs heures (principalement le matin, après le jeûne nocturne). Les symptômes comprennent une faiblesse, une tendance à l’évanouissement, des tremblements, une perception anormale du rythme cardiaque (palpitations), des sueurs, une nervosité anormale et une faim intense. Les autres symptômes sont des céphalées, une confusion mentale, des troubles visuels, des troubles de l’équilibre ou un changement inhabituel de la personnalité. La baisse du taux sanguin de glucose (hypoglycémie) peut provoquer une perte de connaissance, des crises convulsives et un coma.

Diagnostic

  • Analyses de sang

  • Examens d’imagerie

Le diagnostic d’un insulinome peut être difficile. Les médecins essaient d’effectuer des analyses de sang en présence de symptômes. Les analyses de sang incluent la mesure des taux de glycémie et d’insuline. Des taux sanguins très bas de glucose, avec élévation du taux d’insuline, sont le témoin d’un insulinome. Étant donné que de nombreuses personnes présentent des symptômes occasionnels, les médecins peuvent les faire hospitaliser. À l’hôpital, la personne doit jeûner pendant au moins 48 heures, parfois jusqu’à 72 heures, et elle sera sous étroite surveillance. Pendant cette mise en observation, les symptômes apparaissent généralement et des analyses de sang sont effectuées pour mesurer les taux de glucose et d’insuline.

Si les analyses de sang suggèrent la présence d’un insulinome, la localisation exacte doit être déterminée. Des examens d’imagerie, comme une échographie endoscopique (qui montre plus distinctement la muqueuse digestive car la sonde d’échographie est placée à l’extrémité de l’endoscope) ou une tomographie par émission de positons (TEP), peuvent être utilisés pour localiser la tumeur, bien qu’une chirurgie exploratoire soit parfois nécessaire.

Traitement

  • Ablation chirurgicale

  • Diazoxide ou parfois octréotide

  • Parfois chimiothérapie

Le traitement primaire de l’insulinome est l’ablation chirurgicale, qui permet un taux de guérison d’environ 90 %.

Lorsqu’on ne peut pas entièrement retirer l’insulinome et que les symptômes persistent, des médicaments comme le diazoxide ou parfois l’octréotide peuvent aider à maintenir la glycémie au-delà d’un seuil trop faible. Médicaments de chimiothérapie pouvant aider à contrôler la tumeur