Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Hernie inguinale

Par Parswa Ansari, MD, Assistant Professor and Program Director in Surgery, Hofstra Northwell - Lenox Hill Hospital, New York

La hernie inguinale est une saillie d’une partie de l’intestin à travers une ouverture de la paroi abdominale dans l'aine.

  • Les personnes présentent un renflement douloureux au niveau de l’aine ou du scrotum.

  • Une tomodensitométrie ou une échographie peut être utilisée pour poser le diagnostic.

  • Une chirurgie est réalisée si les hernies se produisent chez une femme, provoquent des symptômes ou deviennent étranglées ou incarcérées.

Qu’est-ce qu’une hernie inguinale ?

Dans la hernie inguinale, une anse intestinale passe dans le canal inguinal par une ouverture de la paroi abdominale. Le canal inguinal contient le cordon spermatique, qui est composé du canal déférent, de vaisseaux, de nerfs et d’autres structures. Avant la naissance, les testicules, qui se forment dans l’abdomen, transitent par le canal inguinal et descendent dans le scrotum.

La hernie inguinale se produit au niveau de l’aine et peut s’étendre dans le scrotum. D’autres types de hernie (notamment les hernies ombilicales et les hernies fémorales) se développent dans d’autres endroits. En cas de hernie inguinale, l’ouverture de la paroi abdominale peut être présente à la naissance ou se développer plus tard avec l’âge.

Symptômes

La hernie inguinale entraîne en général une protubérance non douloureuse dans l’aine ou le scrotum. Cette protubérance peut gagner en volume en position debout et perdre en volume en position couchée, car l’intestin peut se glisser en avant ou en arrière avec la gravité. Il arrive qu’une partie de l’intestin soit piégée dans le scrotum (incarcération). Si l’intestin est piégé, l’approvisionnement en sang peut être rompu (strangulation). L’intestin étranglé peut se nécroser (devenir gangréneux) en quelques heures.

Diagnostic

  • Un examen médical du médecin

  • Parfois examens d’imagerie

Le médecin pose le diagnostic de hernie inguinale à partir d’un examen. Le patient étant debout, le médecin examine l’aine et demande au patient de tousser. La toux augmente la pression dans la cavité abdominale. En cas de hernie inguinale, le fait de tousser entraînera la protrusion de la hernie à l’extérieur, ce qui rend sa détection plus facile pour le médecin. En outre, chez l’homme, le médecin place un doigt dans un pli dans la partie supérieure du scrotum et presse vers le haut en direction de la cavité abdominale afin de détecter une hernie.

Parfois, le médecin réalise une échographie ou une tomodensitométrie (TDM) pour l’aider à établir son diagnostic.

Traitement

  • Réparation chirurgicale

Les hernies inguinales chez la femme et celles qui provoquent des symptômes chez l’homme doivent être réparées par voie chirurgicale. Chez les hommes qui présentent une hernie inguinale asymptomatique, il convient d’attendre la survenue d’éventuels symptômes pour pratiquer une intervention chirurgicale. Celle-ci peut être réalisée à un moment opportun pour le patient.

Dans le cas des hernies étranglées et incarcérées, une intervention chirurgicale en urgence est nécessaire pour libérer l’intestin du canal inguinal.

Ressources dans cet article