Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Ischémie mésentérique aiguë

Par Parswa Ansari, MD, Department of Surgery, Lenox Hill Hospital, New York

L’ischémie mésentérique aiguë est un blocage soudain du flux sanguin vers une partie des intestins, qui peut entraîner une gangrène et une perforation (plaie perforante).

  • Une douleur abdominale intense se développe brusquement.

  • On peut réaliser une angiographie.

  • Une intervention chirurgicale en urgence est nécessaire.

L’ischémie mésentérique aiguë a plusieurs causes. Elle peut être provoquée par une embolie artérielle, c’est-à-dire par la présence d’un caillot sanguin ou d’un morceau de plaque athérosclérotique (accumulation de cholestérol et autres matières graisseuses dans une artère) qui se déplace de son point d’origine dans le cœur ou l’aorte vers de plus petites artères (dans ce cas, celles des intestins). Une autre cause est un caillot sanguin qui se forme spontanément dans les artères ou les veines des intestins, bloquant le flux sanguin. Parfois, le flux n’est pas complètement bloqué, mais la pression est simplement trop faible du fait d’un débit cardiaque insuffisant (comme dans l’insuffisance cardiaque ou le choc – voir Choc) ou parce que certaines substances (par exemple, la cocaïne) rétrécissent les vaisseaux sanguins. En général, les plus de 50 ans présentent un risque accru.

L’obstruction du flux sanguin pendant plus de 10 à 12 heures entraîne la mort de la région intestinale concernée, ce qui permet aux bactéries intestinales d’envahir le système de la personne. Un choc, une insuffisance organique et un décès sont probables en cas de nécrose intestinale.

Symptômes

Au début, la personne présente une douleur abdominale sévère, qui généralement se développe de manière soudaine, mais l’abdomen n’est que légèrement douloureux lorsque le médecin y exerce une pression. Une douleur disproportionnée constitue un indice important pour le médecin. Plus tard, lorsque l’intestin commence à nécroser, l’abdomen de la personne devient douloureux à la palpation.

Diagnostic et traitement

Si le médecin peut établir le diagnostic suffisamment tôt, les patients se remettent généralement bien de cette affection. Si le diagnostic n’est pas posé avant la nécrose d’une partie de l’intestin, 70 à 90 % des patients meurent. Si le patient présente des symptômes typiques et que son abdomen est très douloureux, les médecins le font normalement opérer en urgence. Lors de l’intervention, l’obstruction du vaisseau sanguin peut parfois être retirée ou dérivée, mais il arrive aussi que le segment intestinal affecté soit retiré. Si les symptômes sont évocateurs d’une ischémie aiguë mais que l’abdomen n’est pas douloureux, les médecins pratiquent une angiographie, au cours de laquelle ils font passer un petit cathéter dans l’artère de l’aine et dans les artères des intestins et injectent un produit de contraste qui permet de visualiser les vaisseaux sanguins. Si l’on observe une obstruction, il est parfois possible de la désobstruer en injectant certains médicaments. Dans le cas contraire, le patient doit être opéré. Après récupération, de nombreux patients doivent prendre un médicament pour empêcher la formation de caillots sanguins. On ne peut pas survivre si la quasi-totalité de l’intestin grêle est nécrosée ou retirée.