Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Perforation du tube digestif

Par Parswa Ansari, MD, Assistant Professor and Program Director in Surgery, Hofstra Northwell - Lenox Hill Hospital, New York

N’importe quel organe creux de l’appareil digestif peut être perforé, ce qui provoque l’écoulement du contenu gastro-intestinal et entraîne un choc et le décès du patient si celui-ci n’est pas opéré en urgence.

  • Les symptômes incluent une douleur intense soudaine dans le thorax ou l’abdomen, et un abdomen douloureux à la palpation.

  • On utilise des radiographies ou une tomodensitométrie pour établir le diagnostic.

  • Une intervention chirurgicale en urgence est nécessaire.

Une perforation permet aux aliments, aux liquides digestifs ou au contenu intestinal de s’échapper dans l’abdomen (ou parfois dans les poumons, si l’œsophage est perforé). Ces matières sont très irritantes et contiennent des bactéries, qui provoquent une inflammation et une infection sévères qui peuvent avoir une issue fatale en l’absence de traitement.

Causes

Les causes de perforation des voies digestives varient suivant l’emplacement de la perforation, mais la lésion peut toucher n’importe quelle partie de l’appareil digestif. Généralement, des corps étrangers accidentellement avalés traversent le corps humain sans difficulté, mais parfois se coincent et entraînent une perforation. Les corps étrangers insérés dans l’anus peuvent perforer le rectum ou le côlon.

Quelques causes de perforation

Zone de perforation

Causes

Commentaires

N’importe où dans le tube digestif

Lésion

Corps étrangers

Œsophage

Vomissements violents

Ce trouble est appelé syndrome de Boerhaave.

Lésion causée par une procédure médicale

La lésion est généralement causée par un œsophagoscope, un dilatateur à ballonnet ou une bougie (instrument filiforme cylindrique).

Ingestion d’une forte substance corrosive

Généralement, de l’acide sulfurique ou de la lessive est ingéré(e).

Estomac ou premier segment de l’intestin grêle (duodénum)

Ulcère gastroduodénal

Environ un tiers des patients n’a jamais présenté de symptôme d’ulcère.

Ingestion d’une forte substance corrosive

Ce type de substances endommage généralement l’estomac plutôt que l’intestin grêle.

Intestin

Obstruction qui interrompt l’apport sanguin aux intestins (occlusion par strangulation)

Diverticulite de Meckel

Côlon

Obstruction (occlusion)

L’obstruction résulte généralement d’un cancer ou d’un fécalome.

Diverticulite

Les personnes qui prennent de la prednisone ou d’autres médicaments qui inhibent le système immunitaire (immunosuppresseurs) présentent un risque accru de développer une diverticulite. Toutefois, les symptômes peuvent être limités.

Maladie inflammatoire intestinale (comme la rectocolite hémorragique et la maladie de Crohn)

Symptômes

La perforation de l’œsophage, de l’estomac ou du duodénum provoque une douleur intense subite, qui peut irradier vers l’épaule. Le patient apparaît très malade, présente une accélération du rythme cardiaque, une transpiration et un abdomen douloureux et ferme à la palpation. Étant donné que la perforation de l'intestin grêle ou du gros intestin survient généralement au cours d’une autre affection douloureuse et que le contenu qui s’en échappe est parfois contenu dans une petite zone de la cavité abdominale sans se répandre davantage, les symptômes peuvent être moins importants et être interprétés à tort comme une aggravation du trouble initial.

Dans tous les types de perforation, la personne présente généralement des nausées, des vomissements et une perte d’appétit.

Diagnostic

  • Radiographies du thorax et de l’abdomen

  • Parfois, tomodensitométrie (TDM)

Le médecin réalise en général des radiographies du thorax et de l’abdomen, qui peuvent montrer que de l’air s’est échappé de l’appareil digestif, ce qui est un signe non équivoque de perforation. Parfois, le médecin doit pratiquer une TDM de l’abdomen pour confirmer le diagnostic.

Traitement

  • Chirurgie

  • Liquides et antibiotiques administrés par voie veineuse

Si les médecins diagnostiquent une perforation, le patient doit être opéré en urgence. Les médecins décident de l’opération spécifique qu’ils vont effectuer suivant l’emplacement et la cause de la perforation. L’objectif premier des médecins consiste à stopper l’écoulement du contenu intestinal dans la cavité abdominale ou thoracique. Avant l’intervention, le patient reçoit des liquides et des antibiotiques par voie intraveineuse.

Parfois, une petite sonde est introduite par le nez dans l’estomac pour aspirer les liquides gastriques et les empêcher de s’échapper de la perforation et pour abaisser la pression intestinale (décompression).

Ressources dans cet article