Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Présentation générale du système nerveux

Par Steven A. Goldman, MD, PhD, University of Rochester Medical Center;University of Copenhagen Faculty of Medicine

Le système nerveux est constitué de deux parties distinctes : le système nerveux central (cerveau et moelle épinière) et le système nerveux périphérique (nerfs sortant du cerveau et de la moelle épinière).

L’unité de base du système nerveux est la cellule nerveuse (neurone). Les cellules nerveuses sont constituées d’un grand corps cellulaire et de deux types de fibres nerveuses :

  • Axone : Un prolongement neuronal pour l’envoi de messages sous forme d’impulsions électriques

  • Dendrites : Généralement, multiples extensions recevant les impulsions

En général, les fibres nerveuses transmettent les influx électriques dans un seul sens : de l’axone d’une cellule nerveuse vers les dendrites d’une autre cellule nerveuse. Au niveau du point de contact entre cellules nerveuses (synapses), l’axone sécrète de petites quantités de messagers chimiques (neurotransmetteurs). Les neurotransmetteurs stimulent les récepteurs des dendrites de la cellule nerveuse suivante pour produire un nouveau courant électrique. Les neurotransmetteurs qui transportent l’influx à travers des synapses diffèrent selon le type de fibres nerveuses.

Le cerveau et la moelle épinière contiennent également des cellules de soutien appelées cellules gliales. Il en existe plusieurs types, dont les suivants :

  • Astrocytes : Ces cellules apportent des substances nutritives aux cellules nerveuses et contrôlent la composition chimique des liquides autour des cellules nerveuses, leur permettant de croître. Elles influencent également la fréquence à laquelle les cellules nerveuses envoient des impulsions, déterminant ainsi le degré d’activité des groupes de cellules nerveuses.

  • Oligodendrocytes : Ces cellules fabriquent de la myéline, une substance grasse qui isole les axones nerveux et accélère la conduction des impulsions le long des fibres nerveuses.

  • Cellules gliales progénitrices : Ces cellules peuvent produire de nouveaux astrocytes et oligodendrocytes afin de remplacer ceux détruits par les lésions ou les troubles. Les cellules gliales progénitrices sont présentes dans l’ensemble du cerveau des adultes.

  • Microglie : Ces cellules aident à protéger le cerveau contre une infection et à ingérer les débris des cellules mortes.

Le cerveau et la moelle épinière sont constitués de substance blanche et grise. La substance grise se compose de corps cellulaires nerveux, de dendrites et d’axones, de cellules gliales et de capillaires (les plus petits vaisseaux sanguins de l’organisme). La substance blanche contient très peu de corps cellulaires et se compose principalement d’axones qui sont enveloppés de nombreuses couches de myéline. La myéline est ce qui donne sa coloration blanche à la substance blanche. (La myéline accélère la conduction des impulsions nerveuses— Nerfs.)

Les cellules nerveuses augmentent et diminuent régulièrement le nombre de connexions qu’elles ont avec d’autres cellules nerveuses. Ce processus peut partiellement expliquer comment les individus apprennent, adaptent et forment les souvenirs. Mais le cerveau et la moelle épinière produisent rarement de nouvelles cellules nerveuses. Exception faite pour l’hippocampe, une région du cerveau impliquée dans la formation des souvenirs.

Le système nerveux est un système de communication extrêmement complexe qui peut envoyer et recevoir simultanément d’énormes quantités d’informations. Ce système est cependant vulnérable aux maladies et aux traumatismes, comme dans les exemples qui suivent :