Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Agnosie

Par Juebin Huang, MD, PhD, Assistant Professor, Department of Neurology, Memory Impairment and Neurodegenerative Dementia (MIND) Center, University of Mississippi Medical Center

L’agnosie est une perte de la capacité à identifier des objets en utilisant un ou plusieurs sens.

  • Les symptômes varient selon la zone du cerveau qui est lésée :

  • Les médecins déterminent si les personnes souffrent d’agnosie en leur demandant d’identifier des objets familiers par la vue, le toucher ou un autre sens, et en procédant à un examen clinique, à des examens de la fonction cérébrale et à des examens d’imagerie.

  • La cause est si possible traitée ; la thérapie par la parole et l’ergothérapie peuvent être utiles.

L’agnosie est relativement rare. En général, un seul sens est touché.

Causes de l’agnosie

L’agnosie est provoquée par une lésion du lobe pariétal, temporal ou occipital du cerveau. Ces aires emmagasinent les souvenirs concernant l’utilisation et l’importance d’objets familiers, d’images et de sons et les intègrent à la mémoire avec une perception et une identification.

L’agnosie survient, souvent de manière soudaine, après un traumatisme crânien ou un accident vasculaire cérébral. Parmi les autres causes d’agnosie, citons notamment les tumeurs, les abcès (poches de pus) et les affections entraînant une dégénérescence progressive de certaines régions du cerveau, telles que la maladie d’Alzheimer.

Symptômes de l’agnosie

Les symptômes de l’agnosie varient selon le lobe qui est lésé :

  • Lobe pariétal : Ce type de lésion est généralement dû à un AVC. Les personnes identifient difficilement un objet familier (comme une clé ou une épingle à nourrice) qui est placé dans la main du côté du corps opposé à la lésion (appelé agnosie somatosensorielle). Cependant, lorsqu’elles regardent ces objets, elles les reconnaissent immédiatement et parviennent à les identifier. Certaines personnes insistent sur le fait que tout va bien ou ignore le problème, même lorsqu’un côté de leur corps est paralysé.

  • Lobe occipital : Les personnes qui présentent ce type de lésion ne sont pas en mesure de reconnaître les objets usuels, comme une cuillère ou un crayon, même s’ils peuvent les voir. Cette altération est appelée agnosie visuelle. Elles peuvent ne pas reconnaître des visages (prosopagnosie) ou des lieux (agnosie spatiale) familiers.

  • Lobe temporal : Les personnes peuvent ne pas reconnaître des sons même si elles les entendent. Cette altération est appelée agnosie auditive.

Diagnostic de l’agnosie

  • Évaluation du médecin

  • Tests normalisés de la fonction cérébrale

  • Examens d’imagerie, comme une tomodensitométrie ou une imagerie par résonance magnétique

Les médecins demandent aux personnes d’identifier des objets fréquents par la vue, le toucher et un autre sens. Les médecins réalisent également un examen clinique pour déterminer si les symptômes sont provoqués par une autre maladie comme un trouble oculaire ou auditif.

Certains examens standardisés de la fonction cognitive (test neuropsychologique) peuvent être réalisés. Ces examens peuvent impliquer des questions et/ou des demandes de réaliser des mouvements spécifiques.

Des examens d’imagerie, comme une tomodensitométrie (TDM) ou une imagerie par résonance magnétique (IRM), sont réalisés. D’autres examens peuvent être réalisés selon la cause suspectée.

Pronostic

Le rétablissement est influencé par les circonstances suivantes :

  • Le type, la taille et la localisation de la lésion

  • L’étendue de l’invalidité (le degré de difficulté à reconnaître les objets)

  • L’âge de la personne

  • L’efficacité du traitement

La plupart du temps, les personnes se rétablissent dans les 3 premiers mois, mais leur état peut continuer à s’améliorer dans une certaine mesure jusqu’à un an plus tard.

Traitement de l’agnosie

  • Traitement de la cause

  • Thérapie par la parole et ergothérapie

La cause est traitée lorsque cela est possible. Par exemple, si la cause est un abcès, le traitement peut inclure des antibiotiques et une intervention chirurgicale destinée à drainer l’abcès.

Il n’existe aucun traitement spécifique.

L’orthophonie et l’ergothérapie peuvent aider les personnes atteintes d’agnosie à apprendre à compenser ces déficiences.