Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Troubles du sommeil dans la démence

Par Karl Doghramji, MD, Professor of Psychiatry, Neurology, and Medicine and Medical Director, Jefferson Sleep Disorders Center, Thomas Jefferson University

Dans les démences, comme la maladie d’Alzheimer, les habitudes de sommeil sont souvent anormales. Avec l’aggravation de la maladie, le sommeil léger devient prépondérant et les personnes sont facilement réveillées.

Les personnes qui souffrent de démence peuvent présenter des troubles qui contribuent aux anomalies du sommeil. Des affections telles que l’arthrite, la déshydratation et les infections peuvent provoquer des douleurs ou des sensations de gêne qui perturbent le sommeil. De même, certains médicaments et leurs interactions peuvent avoir un retentissement sur le sommeil.

Traitement

  • Traitement du trouble sous-jacent

  • Consignes générales

La prise en charge de la démence ou de toute affection sous-jacente entraînant une douleur ou une gêne peut améliorer le sommeil.

Les consignes générales suivantes peuvent aider :

  • Ne pas faire de sieste ou en faire moins dans la journée, car les siestes peuvent compliquer le sommeil nocturne

  • Marcher dehors au soleil

  • Faire de l’exercice physique

  • Maintenir une température agréable dans la chambre

  • Ne pas consommer de boissins ni d’aliments contenant de la caféine dans la soirée

Les somnifères (sédatifs) entraînent une confusion, des chutes et une agitation chez les personnes atteintes de démence et ne sont pas utilisés.