Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Bilan hépatique

Par Nicholas T. Orfanidis, MD, Clinical Assistant Professor, Thomas Jefferson University Hospital

L’appellation « tests de la fonction hépatique » est quelque peu trompeuse parce que la plupart de ces tests détectent l’inflammation ou les lésions du foie, ils n’explorent pas réellement les fonctions métaboliques ou sécrétrices de la bile du foie ( Foie : Fonctions du foie). Une telle inflammation ou de telles lésions peuvent être présentes avant même que les fonctions du foie soient touchées. Les tests de la fonction hépatique sont des examens sanguins qui représentent un moyen non invasif de rechercher la présence d’une maladie du foie (par exemple, une hépatite dans du sang transfusé) et de mesurer la sévérité et la progression d’une maladie du foie et sa réponse au traitement.

Les analyses de laboratoire sont généralement efficaces pour :

  • Détecter un dysfonctionnement hépatique

  • Évaluer la gravité d’une lésion hépatique

  • Surveiller l’évolution des maladies hépatiques et la réponse au traitement d’une personne

  • Préciser le diagnostic

Les tests hépatiques sont effectués sur prélèvements sanguins et mesurent les taux d’enzymes et d’autres substances synthétisées par le foie. Ces substances incluent :

  • Alanine aminotransaminase (ALT)

  • Albumine

  • Phosphatase alcaline

  • Alpha-fœtoprotéine

  • Aspartate transaminase (AST)

  • Bilirubine

  • Gamma-glutamyl-transpeptidase (gamma-GT)

  • Lactate déshydrogénase

  • Anticorps antimitochondries

  • 5’-Nucléotidase

Le taux de certaines de ces substances permet d’évaluer si le foie exerce ses fonctions normales de production de protéines et de sécrétion de bile. Le taux d’autres substances permet de détecter la présence et le degré d’inflammation du foie. Ce qui constitue une valeur normale pour beaucoup de ces tests peut se trouver dans Analyses de sang*. Cependant, les valeurs peuvent parfois être beaucoup plus élevées que la normale, en général parce qu’une personne présente une autre maladie.

L’un des tests de la fonction hépatique est le temps de prothrombine (TP) qui est utilisé pour calculer le rapport international normalisé (international normalized ratio, INR). Le TP et l’INR sont des mesures du temps nécessaire à la formation d’un caillot (le foie synthétise certaines des protéines nécessaires à la formation de caillots sanguins, appelées facteurs de coagulation). Un résultat anormal de TP ou d’INR peut indiquer un trouble hépatique aigu. Dans les maladies hépatiques chroniques, un TP ou un INR en augmentation indique typiquement une évolution vers l’insuffisance hépatique.