Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Présentation de la fibrose et de la cirrhose du foie

Par Jesse M. Civan, MD, Assistant Professor and Medical Director, Liver Tumor Center, Thomas Jefferson University Hospital

Diverses maladies peuvent endommager le foie. Si l’atteinte est soudaine (aiguë) et limitée, le foie se répare souvent de lui-même en produisant de nouvelles cellules hépatiques et en les attachant à la matrice de tissu conjonctif (structure interne) laissée par les cellules hépatiques lorsqu’elles meurent. La réparation et le rétablissement complet sont possibles si la personne peut survivre assez longtemps. Cependant, en présence de lésions répétées, les tentatives du foie pour remplacer et réparer les tissus endommagés conduisent à une cicatrisation (fibrose). Le tissu cicatriciel n’accomplit aucune fonction et il peut déformer la structure interne du foie. Lorsque la fibrose et la déformation s’étendent, une cirrhose se développe. Ainsi, la fibrose et la cirrhose ne sont pas des troubles spécifiques. Elles sont plutôt le résultat d’autres causes de lésions hépatiques.

Les causes de cirrhose les plus fréquentes aux États-Unis sont les lésions provoquées par l’alcool ( Maladie hépatique alcoolique), l’hépatite C virale et la stéatose hépatique (affection caractérisée par des dépôts graisseux dans le foie, souvent associée à l’obésité et au diabète). L’obstruction des canaux biliaires, telle que dans la cirrhose biliaire primitive (aujourd’hui appelée cholangite biliaire primitive), est une autre cause de cirrhose.

Généralement, la cirrhose se développe plus de six mois après l’apparition de la maladie hépatique, mais elle peut se déclarer plus rapidement après une transplantation hépatique ou chez les nourrissons atteints d’atrésie des voies biliaires.