Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Adénome hépatocellulaire

Par Steven K. Herrine, MD, Thomas Jefferson University;Sidney Kimmel Medical College

Un adénome hépatocellulaire est une tumeur hépatique bénigne relativement peu fréquente qui peut être faussement considérée comme maligne et dans de rares cas se rompre et saigner, ou devenir maligne.

L’adénome hépatocellulaire touche essentiellement les femmes en âge de procréer, et surtout celles qui prennent des contraceptifs oraux.

En général, ces tumeurs sont asymptomatiques, et la plupart d’entre elles ne sont pas diagnostiquées. De gros adénomes peuvent provoquer des douleurs dans la partie supérieure droite de l’abdomen. Dans de rares cas, un adénome hépatocellulaire se rompt soudainement et saigne dans la cavité abdominale, constituant une urgence chirurgicale. Il est très rare que ces tumeurs deviennent cancéreuses.

Un adénome est généralement suspecté lorsqu’un examen d’imagerie comme l’échographie, la tomodensitométrie (TDM) ou l’IRM est réalisé et montre une anomalie. Une biopsie est parfois nécessaire pour confirmer le diagnostic.

Les adénomes hépatocellulaires induits par les contraceptifs oraux peuvent disparaître à l’arrêt du médicament. Si les adénomes sont gros ou se situent à proximité de la surface du foie, une intervention chirurgicale est recommandée car il existe des risques de saignement et de cancer.