Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Hémangiomes hépatiques

Par Steven K. Herrine, MD, Professor of Medicine, Division of Gastroenterology and Hepatology, and Vice Dean for Academic Affairs, Sidney Kimmel Medical College at Thomas Jefferson University

L’hémangiome est une tumeur hépatique bénigne, composée d’une masse de vaisseaux sanguins anormaux.

Les petits hémangiomes asymptomatiques sont présents chez 1 à 5 % des adultes aux États-Unis. Ces tumeurs sont généralement détectées lorsqu’une échographie, une tomodensitométrie (TDM) ou une IRM est pratiquée pour d’autres motifs ( Examens d’imagerie du foie et de la vésicule biliaire). Ces tumeurs ne nécessitent pas de traitement.

Les hémangiomes symptomatiques sont très rares. Les symptômes sont plus fréquents lorsque les hémangiomes mesurent plus de 4 cm. Ces tumeurs peuvent entraîner une gêne abdominale et des ballonnements et, moins souvent, une perte d’appétit, des nausées, une sensation de satiété après avoir mangé un repas léger et des douleurs.

Chez le nouveau-né, les hémangiomes disparaissent généralement spontanément. Cependant, des hémangiomes de grande taille peuvent parfois provoquer des problèmes, tels qu’une coagulation disséminée ou une insuffisance cardiaque. Ces tumeurs nécessitent un traitement, qui peut comprendre des médicaments (comme des corticoïdes), une procédure visant à bloquer l’apport sanguin dans l’hémangiome (appelée embolisation sélective de l’artère hépatique), parfois une intervention chirurgicale pour enlever la tumeur et rarement, une greffe de foie.