Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Présentation des tumeurs hépatiques

Par Steven K. Herrine, MD, Thomas Jefferson University;Sidney Kimmel Medical College

Les tumeurs hépatiques peuvent être bénignes ou malignes.

Les tumeurs hépatiques malignes sont classées en lésions primitives ou primaires (d’origine hépatique) et en lésions métastatiques ou secondaires (elles proviennent d’un cancer situé ailleurs dans l’organisme). La plupart des tumeurs hépatiques sont métastatiques. Les cancers se disséminent souvent dans le foie car lorsque les cellules cancéreuses se propagent dans l’organisme, il est fréquent qu’elles pénètrent et se déplacent dans la circulation sanguine, et le foie filtre une grande partie du sang provenant du reste de l’organisme.

Les tumeurs hépatiques bénignes sont relativement fréquentes et, en général, asymptomatiques. Dans de rares cas cependant, ces tumeurs provoquent un inconfort dans la partie supérieure droite de l’abdomen ou entraînent une hypertrophie du foie ou un saignement du foie dans la cavité abdominale.

La plupart des tumeurs bénignes sont dépistées lors d’examens comme l’échographie, la tomodensitométrie (TDM) ou l’imagerie par résonance magnétique (IRM), réalisés pour un autre motif. En général, le foie fonctionne normalement même en présence d’une tumeur bénigne. Ainsi, les résultats des analyses de sang destinées à explorer la fonction hépatique sont généralement normaux. Un traitement peut être nécessaire ou pas.

Le saviez-vous ?

  • La plupart des cancers du foie débutent dans d’autres parties de l’organisme.

  • La plupart des tumeurs hépatiques bénignes sont dépistées par hasard, au cours d’un examen d’imagerie, comme une échographie, réalisé pour un autre motif.

Kystes

Parfois, des poches remplies de liquide (kystes) se forment dans le foie. La plupart n’entraînent pas de symptômes ou de problèmes de santé. Ces kystes sont détectés par hasard lors d’examens d’imagerie.

Dans de rares cas, des personnes naissent avec de nombreux kystes dans le foie (maladie appelée polykystose hépatique). En général, ces personnes ont également des kystes dans d’autres organes, tels que les reins (maladie appelée polykystose rénale, Maladie rénale polykystique (PKD)). Le volume du foie augmente mais il continue de bien fonctionner.

Ressources dans cet article