Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Introduction aux maladies de l’oreille externe

Par Bradley W. Kesser, MD, University of Virginia School of Medicine

Les anomalies du développement de l’oreille externe comprennent la microtie (aussi appelée petite oreille) et l’atrésie auriculaire. La microtie se réfère à un pavillon qui n’est pas complètement développé. Les degrés de microtie varient selon le stade de développement du pavillon. Le degré de développement du pavillon peut aller d’une oreille petite mais comprenant tout le cartilage approprié (degré I) à un petit bourgeon d’oreille sans cartilage, juste constitué d’un petit tas de peau et de tissu mou (degré III). Les êtres humains naissent rarement sans pavillon, état appelé anotie. Un chirurgien esthétique talentueux dans la correction de la microtie peut souvent reconstruire l’oreille et lui donner un aspect très satisfaisant en utilisant une prothèse, un cartilage prélevé sur les côtes mêmes de la personne ou un implant.

La microtie est souvent accompagnée par l’atrésie auriculaire, à savoir l’impossibilité d’ouverture du conduit auditif. Cette absence du conduit auditif est généralement associée au sous-développement de l’oreille moyenne et des os de celle-ci (le marteau, l’enclume et l’étrier). Les enfants souffrent de perte auditive parce que l’énergie sonore n’est pas suffisamment transportée ou conduite dans l’oreille moyenne. Chez certains enfants, la chirurgie peut ouvrir le conduit auditif, construire un tympan et restaurer la voie naturelle de transmission du son dans le conduit auditif, de l’oreille moyenne à l’oreille interne.