Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Obstructions de l’oreille

Par Bradley W. Kesser, MD, University of Virginia School of Medicine

Le canal auditif peut être obstrué par le cérumen, un corps étranger ou un insecte. Ces obstructions peuvent causer des démangeaisons, des douleurs, une sensation de plénitude de l’oreille et la perte auditive temporaire. Avant et après avoir tenté d’enlever le cérumen, le corps étranger ou l’insecte, les médecins peuvent procéder à un test de l’audition, en particulier si la personne se plaint aussi de perte auditive. Si l’ouïe de la personne ne revient pas après l’enlèvement de l’obstruction, celle-ci (ou les tentatives d’enlèvement précédentes) peut avoir endommagé l’oreille moyenne ou interne. Si l’ouïe de la personne s’aggrave après l’enlèvement de l’obstruction, le processus d’enlèvement a peut-être causé des dommages. Le dommage permanent de l’oreille ou de l’ouïe est rare si le cérumen ou les corps étrangers sont enlevés soigneusement et sans dommages.

Cérumen

Le cérumen peut obstruer le conduit auditif. Parfois, l’obstruction du conduit auditif externe par de grandes quantités de cérumen est asymptomatique. Les symptômes vont du prurit à une perte d’audition. Un médecin peut enlever le cérumen doucement à l’aide d’une curette, instrument comprenant une anse à une extrémité, ou à l’aide d’un appareil à vide. Cette méthode est plus rapide, plus sûre et plus confortable pour la personne que l’utilisation d’eau (l’irrigation), ce qui peut être dangereux et n’est généralement pas recommandé. L’irrigation n’est certainement pas utilisée si une personne a ou a eu un tympan perforé parce que l’eau peut entrer dans l’oreille moyenne et infecter celle-ci. De même, l’irrigation n’est pas utilisée en cas d’écoulement de l’oreille, car les secrétions peuvent provenir d’une perforation du tympan. L’écoulement des oreilles est éliminé le plus sûrement à l’aide d’un petit appareil d’aspiration.

Certains solvants (tels que l’eau oxygénée, les laxatifs émollients à base de docusate ou l’huile minérale) ramollissent le cérumen avant que le médecin tente de l’enlever. Ces solvants ne peuvent cependant pas être utilisés à long terme parce qu’ils peuvent causer l’irritation de la peau ou des réactions allergiques dans le conduit auditif. Il n’est pas recommandé d’essayer d’enlever un bouchon de cérumen à domicile avec un coton-tige, une épingle, un crayon ou tout autre instrument. Génarelement, ces tentatives enfoncent le cérumen plus profondément dans le conduit auditif et peuvent endommager le tympan. Un linge mouillé avec de l’eau et du savon assure un nettoyage correct de l’oreille externe.

Corps étrangers

D’autres obstructions peuvent être observées quand les personnes, principalement les enfants, insèrent dans le conduit auditif des corps étrangers, tels que des perles, des gommes et des haricots. Les corps étrangers dans l’oreille peuvent ne pas être remarqués jusqu’au moment où ils causent des douleurs, des démangeaisons, des infections ou un écoulement fétide purulent. Souvent, le médecin enlève ces objets avec un crochet non pointu ou un petit dispositif à vide. Les objets avec un bord tranchant (comme le papier) peuvent être enlevés avec de petites pinces auriculaires. Les objets entrés plus profondément sont plus difficiles à enlever en raison du risque de lésion du tympan. Si l’enfant ne collabore pas, ou si l’enlèvement est particulièrement difficile, une anesthésie générale sera nécessaire. Parfois, les médecins doivent utiliser un microscope opératoire spécial afin de voir et d’enlever le corps étranger en toute sécurité.

Des insectes, notamment des blattes, peuvent également obstruer le conduit auditif. Pour les tuer, le médecin remplit le conduit d’huile minérale ou de lidocaïne épaisse, agent qui étourdit l’insecte. Cette manœuvre diminue aussi la douleur immédiatement et permet au médecin d’extraire l’insecte.