Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Otite moyenne séreuse

(Otite moyenne séreuse)

Par Richard T. Miyamoto, MD, MS, Department of Otolarynology - Head and Neck Surgery, Indiana University School of Medicine

L’otite moyenne séreuse (sécrétoire) est une accumulation de liquide dans l’oreille moyenne.

  • L’otite moyenne séreuse survient quand l’otite moyenne aigüe ne s’est pas complètement résolue ou quand des allergies causent une obstruction de la trompe d’Eustache.

  • Les personnes peuvent ressentir une sensation de plénitude dans l’oreille et avoir une perte auditive temporaire dans l’oreille affectée.

  • Les médecins examinent l’oreille et utilisent la tympanométrie pour diagnostiquer la maladie.

  • Les médecins peuvent devoir créer une ouverture dans le tympan pour laisser drainer du liquide.

Une otite séreuse moyenne peut se développer suite à une otite moyenne aiguë qui n’a pas été complètement guérie, ou suite à une obstruction de la trompe d’Eustache. Les allergies sont une cause fréquente d’obstruction de la trompe d’Eustache. L’otite séreuse moyenne peut se manifester à tout âge mais elle est particulièrement fréquente chez l’enfant (voir Otite moyenne séreuse chez l'enfant).

En général, la pression dans l’oreille moyenne est équilibrée 3 à 4 fois par minute, grâce à l’ouverture de la trompe d’Eustache pendant la déglutition. Si la trompe d’Eustache s’obstrue, la pression dans l’oreille moyenne a tendance à diminuer à mesure que l’oxygène est absorbé dans la circulation sanguine depuis l’oreille moyenne. Quand la pression diminue dans l’oreille moyenne, du liquide s’accumule, réduisant l’élasticité du tympan. Généralement, même si ce n’est pas toujours le cas, le liquide contient des bactéries, mais il est peu fréquent de trouver des symptômes d’infection en phase active (comme des rougeurs, des douleurs et du pus). En général, les personnes ressentent un sentiment de plénitude au niveau de l’oreille atteinte et peuvent entendre un claquement ou un crépitement au moment de la déglutition. Une baisse d’audition s’y associe fréquemment.

Le médecin procède à un examen clinique de l’oreille pour établir un diagnostic. La tympanométrie (voir Tests) aide à déterminer si l’oreille moyenne contient du liquide.

Traitement

Les décongestionnants, tels que la phényléphrine et l’éphédrine et, chez les personnes allergiques, les antihistaminiques peuvent être utilisés pour diminuer la congestion nasale mais n’aident pas en cas d’otite moyenne sécrétoire. Les antibiotiques ne sont pas utiles. Il est possible d’augmenter temporairement une pression faible dans l’oreille moyenne, et de forcer l’air à traverser l’obstruction de la trompe d’Eustache. Pour cela, la personne expire la bouche fermée et avec les narines pincées.

Si les symptômes deviennent chroniques (durée de plus de 3 mois), le médecin peut réaliser une myringotomie, c’est-à-dire une ouverture du tympan pour permettre au liquide de s’échapper de l’oreille moyenne. Cette technique est réalisée en utilisant un minuscule tube de drainage (tube de tympanostomie --voir Drains transtympaniques : Traitement des otites récurrentes) inséré dans l’ouverture du tympan pour favoriser l’écoulement du liquide et permettre à l’air de pénétrer dans l’oreille moyenne.