Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Pharyngo-amygdalite

(Amygdalite; Pharyngite)

Par Clarence T. Sasaki, MD, American Laryngological Association;Dysphagia;Yale University School of Medicine

La pharyngo-amygdalite est une infection de la gorge et/ou des amygdales qui est plus fréquente chez les enfants que chez les adultes.

  • Cette infection est généralement causée par un virus.

  • Les symptômes comprennent des douleurs sévères pendant la déglutition et des amygdales rouges et gonflées.

  • Le diagnostic se fonde sur un examen de la gorge.

  • Si elle n’est pas traitée, la pharyngo-amygdalite bactérienne peut évoluer en un abcès amygdalien.

  • La douleur est soulagée par les analgésiques, et une infection streptococcale est traitée avec des antibiotiques.

  • Parfois, une intervention chirurgicale est nécessaire pour enlever les amygdales.

Les amygdales contiennent du tissu qui fait partie du système de défense immunitaire du corps. Donc, les amygdales et les tissus entourant la gorge sont souvent infectés par des organismes qui entrent dans le nez et la gorge. Les personnes qui ont eu leurs amygdales enlevées peuvent encore avoir des infections de la gorge.

Causes

D’habitude, la pharyngo-amygdalite est causée par un virus. Le plus souvent, c’est l’un des virus qui causent le rhume banal, comme le rhinovirus, l’adénovirus, le virus de la grippe ou le virus respiratoire syncytial. Moins souvent, un autre virus est impliqué, tel que le virus d’Epstein-Barr (qui cause la mononucléose- Mononucléose infectieuse) ou le VIH.

Chez moins d’un tiers de la population, la pharyngo-amygdalite est causée par une infection bactérienne. Le streptocoque du groupe A (angine streptococcique) est la bactérie coupable la plus courante et survient généralement chez les enfants âgés de 5 à 15 ans. L’angine streptococcique est rare chez les enfants de moins de 3 ans et chez les personnes âgées. L’angine streptococcique non traitée cause parfois des complications. Ces complications comprennent le phlegmon amygdalien (voir Cellulites et abcès amygdaliens), la fièvre rhumatoïde ( Fièvre rhumatismale) et l’inflammation des reins (glomérulonéphrite – Glomérulonéphrite (syndrome néphritique) Il est rare que des infections bactériennes comme la gonorrhée et la diphthérie causent la pharyngo-amygdalite.

Symptômes

Les personnes affectées éprouvent des douleurs sévères lors de la déglutition et de la parole. Ces douleurs sont parfois ressenties aussi dans les oreilles. Certaines personnes ont de la fièvre, des maux de tête et des maux de ventre. Les amygdales sont rouges et gonflées et présentent parfois des taches blanchâtres. Les ganglions lymphatiques du cou peuvent gonfler et devenir sensibles.

Chez les personnes souffrant de fréquentes infections des amygdales, les petits trous normaux dans les amygdales parfois se remplissent de sécrétions dures et blanches qui ressemblent à de petits calculs. Ces calculs peuvent piéger des bactéries qui sont à l’origine d’odeurs fétides, causent la mauvaise haleine chronique et peuvent prédisposer les personnes à des attaques ultérieures d’amygdalite.

Les personnes infectées par le virus du rhume ont souvent le nez qui coule et congestionné et toussent. Les personnes souffrant de mononucléose se sentent souvent extrêmement fatiguées et ont des ganglions lymphatiques gonflés.

Diagnostic

Les médecins reconnaissent la pharyngo-amygdalite en examinant la gorge. Comme, toutefois, les infections virales et bactériennes ont souvent le même aspect dans la gorge, il est difficile de distinguer une infection virale d’une infection bactérienne en observant simplement la gorge. Cependant, les personnes qui ont le nez qui coule et qui toussent ont le plus souvent une infection virale. Comme il est important d’identifier l’angine (qui nécessite des antibiotiques), les médecins prélèvent parfois un échantillon des sécrétions de la gorge et font des tests pour identifier la la bactérie du streptocoque. Généralement, les médecins testent la plupart des enfants, mais testent seulement les adultes qui présentent certains critères.

Traitement

Souvent, les analgésiques par voie orale, comme l’acétaminophène ou les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdaux (AINS), contribuent à réduire la douleur. Cetains médecins donnent aussi une seule injection d’un corticostéroïde, la dexaméthasone, qui contribue à réduire la durée des symptômes. Les lozanges et les sprays peuvent réduire brièvement la douleur mais seulement pour quelques minutes. Se gargariser la gorge avec de l’eau salée chaude a souvent été recommandé mais son utilité n’a pas été prouvée.

Les personnes souffrant d’amygdalite sont prescrites un antibiotique, généralement la pénicilline ou l’amoxicilline. Les personnes allergiques à la pénicilline peuvent recevoir de la clindamycine.

Amygdalectomie

Les personnes ayant des infections streptococciques répétées de leurs amygdales peuvent nécessiter l’ablation de celles-ci (amygdalectomie). Généralement, ce sont les enfants qui nécessitent une amygdalectomie, ceci comprenant les enfants ayant eu plus de 6 infections par an, plus de 4 infections par an pendant 2 ans ou plus de 3 infections par an pendant 3 ans. Les médecins n’utlisent pas de critères spécifiques pour les adultes. Cependant, ils peuvent effectuer une amygdalectomie chez des adultes qui ont une mauvaise haleine sévère causée par des calculs amygdaliens.

Il existe un nombre de techniques efficaces pour effectuer l’amygdalectomie. Les médecins peuvent utiliser un scalpel, un appareil d’électrocautérisation, ou peuvent détruire les amygdales en utilisant les ondes radio. Moins de 2% des personnes saignent comme complication suivant une amygdalectomie. Le saignement survient généralement dans les 24 heures de la chirurgie ou après environ 7 jours. Les personnes qui saignent après une amygdalectomie seront hospitalisées.

Ressources dans cet article