Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Douleurs auriculaires

Par Debara L. Tucci, MD, MS, MBA , Professor, Head and Neck Surgery & Communication Sciences, Duke University Medical Center

Les douleurs auriculaires (otalgies) se produisent généralement dans une seule oreille. Certaines personnes ont aussi un écoulement de l’oreille ( Écoulement auriculaire) ou, plus rarement, une perte auditive ( Perte auditive).

Causes

Les douleurs peuvent être dues à un trouble de l’oreille elle-même ou à un trouble dans une partie de l’organisme proche qui partage les mêmes nerfs vers le cerveau que l’oreille. Ces parties de l’organisme incluent le nez, les sinus, la gorge, et l’articulation temporo-mandibulaire (ATM).

En cas de douleurs aiguës (douleurs depuis moins de 2 semaines), les causes les plus courantes sont :

  • Infection de l’oreille moyenne (otite moyenne)

  • Infection de l’oreille externe (otite externe)

  • Changement de pression soudain (barotraumatisme)

Les infections de l’oreille moyenne et externe provoquent des inflammations douloureuses. Une infection de l’oreille moyenne provoque également une accumulation de pression derrière le tympan (membrane tympanique [MT]). Cette accumulation de pression est douloureuse et provoque aussi un gonflement du tympan. Après le bombement du tympan, celui-ci peut éclater et libérer une petite quantité de pus. Il est rare qu’une infection de l’oreille moyenne se propage à l’os mastoïdien derrière l’oreille (provoquant une mastoïdite, Mastoïdite).

Les personnes atteintes de diabète et celles qui ont un système immunitaire affaibli (en raison d’une infection par le VIH ou d’une chimiothérapie pour le cancer) peuvent développer une forme particulièrement grave d’otite externe appelée otite maligne ou externe nécrosante.

Les variations de pression pendant les vols en avion et la plongée sous-marine peuvent causer des douleurs à l’oreille. Ces douleurs à l’oreille se produisent lorsque le tube qui relie l’oreille moyenne et l’arrière du nez (trompe d’Eustache) est bloqué ou ne fonctionne pas normalement. Le blocage ou le dysfonctionnement empêche la pression dans l’oreille moyenne d’égaliser la pression extérieure. La différence de pression pousse ou tire sur le tympan, provoquant des douleurs. Les changements de pression peuvent aussi provoquer une rupture de la membrane tympanique (MT).

Avec les douleurs chroniques (douleurs pendant plus de 2 à 3 semaines), les causes les plus courantes sont :

Une cause moins fréquente des douleurs chroniques est le cancer, principalement chez les personnes âgées.

Évaluation

Les informations suivantes peuvent aider les personnes à décider quand l’examen du médecin est nécessaire et les aident à savoir à quoi s’attendre pendant l’examen.

Signes avant-coureurs

Chez les personnes atteintes de maux d’oreille, certains symptômes et caractéristiques sont une source de préoccupation :

  • Diabète ou système immunitaire affaibli

  • Rougeur et gonflement derrière l’oreille

  • Gonflement sévère à l’ouverture du conduit auditif

  • Liquide s’écoulant de l’oreille

  • Douleurs chroniques, en particulier chez les personnes qui ont d’autres symptômes de tête/cou (comme une voix rauque, des difficultés à déglutir, ou une obstruction nasale)

Quand consulter un médecin

Les personnes présentant des signes d’alerte ou un écoulement de l’oreille doivent voir un médecin dès que possible, à moins que le seul signe d’alerte soit des douleurs chroniques. Dans ce cas, un retard d’une semaine ou deux n’est pas préjudiciable. Les personnes atteintes de douleurs aiguës devraient voir un médecin dans les jours qui suivent (ou plus tôt si les douleurs sont intenses).

Que font les médecins

Les médecins posent d’abord des questions sur les symptômes et les antécédents médicaux de la personne. Les médecins réalisent ensuite un examen clinique qui met l’accent sur les oreilles, le nez et la gorge. Ce qu’ils découvrent au cours de l’étude des antécédents et de l’examen clinique suggère souvent une cause de l’otalgie et des tests qui peuvent devoir être effectués ( Certaines causes et caractéristiques des douleurs auriculaires).

En plus de la présence de signes d’alerte, un élément important réside dans le fait de savoir si l’examen de l’oreille est normal. Les troubles de l’oreille moyenne et externe provoquent des anomalies qui, lorsqu’elles sont combinées avec les symptômes des personnes et d’autres antécédents médicaux, suggèrent généralement une cause ( Certaines causes et caractéristiques des douleurs auriculaires).

Les personnes dont l’examen de l’oreille est normal peuvent avoir une cause visible, comme l’amygdalite, à leurs douleurs à l’oreille. Si aucune anomalie n’est trouvée lors de l’examen de l’oreille, mais que les personnes ont des douleurs chroniques, les médecins suspectent que les douleurs à l’oreille pourraient être dues à des troubles de l’ATM. Cependant, les personnes doivent avoir un examen complet de la tête et du cou (y compris un examen par fibre optique) pour éliminer un cancer ou une tumeur dans les voies nasales et de la gorge supérieure (nasopharynx).

Certaines causes et caractéristiques des douleurs auriculaires

Cause

Caractéristiques fréquentes*

Examens

Oreille moyenne

Obstruction aiguë de la trompe d’Eustache (par exemple, en raison de rhumes ou d’allergies)

Gêne légère à modérée

Gargouillis, crépitements, ou craquements, avec ou sans congestion nasale

Diminution de l’audition dans l’oreille touchée

Un examen médical du médecin

Changements de pression (barotraumatisme)

Douleur intense

Antécédents de récentes modifications rapides de la pression de l’air (comme voyage en avion ou plongée)

Souvent sang visible sur ou derrière le tympan

Un examen médical du médecin

Mastoïdite

Récente infection de l’oreille moyenne

Rougeur et sensibilité derrière l’oreille

Souvent fièvre et/ou écoulement de l’oreille

Un examen médical du médecin

Parfois tomodensitométrie (TDM)

Otite moyenne (aiguë ou chronique)

Douleurs intenses, souvent avec symptômes de rhume

Bombement, rougeur du tympan

Plus fréquent chez les enfants

Parfois, écoulement de l’oreille

Un examen médical du médecin

Myringite infectieuse (infection du tympan)

Douleur intense

Tympan enflammé

Petites cloques sur la surface de tympan

Un examen médical du médecin

Zona auriculaire

Douleur intense

Cloques ou pustules sur l’oreille externe

Peut être accompagné par une perte auditive ou une faiblesse faciale

Un examen médical du médecin

Oreille externe

Cérumen ou corps étranger

Visible durant un examen médical

Corps étrangers presque toujours chez les enfants

Un examen médical du médecin

Lésion

Généralement chez les personnes qui tentaient de nettoyer leurs oreilles

Visible durant un examen médical

Un examen médical du médecin

Otite externe (aiguë ou chronique)

Démangeaisons et douleurs (plus de démangeaisons et seulement un léger inconfort dans le cas d’une otite externe chronique)

Souvent antécédents de natation ou d’exposition récurrente à l’eau

Parfois écoulement nauséabond

Conduit auditif externe rouge et enflé, rempli d’une matière semblable à du pus

Un examen médical du médecin

TDM si une otite externe maligne est suspectée

Causes dues à des structures proches de l’oreille

Cancer de la gorge, des amygdales, de la base de la langue, du larynx, ou des voies nasales et de la gorge supérieure (nasopharynx)

Malaise chronique

Souvent antécédents de longue date de tabagisme et/ou d’alcoolisme

Ganglions lymphatiques non douloureux parfois élargis au niveau du cou

Généralement chez les personnes âgées

IRM stimulée par gadolinium

Ablation et examen (biopsie) des lésions visibles

Infection (amygdales, abcès périamygdalien)

Douleurs beaucoup plus intenses à la déglutition

Rougeur visible de la gorge et/ou des amygdales

Un examen médical du médecin

Névralgie (nerf enflammé)

Douleurs aiguës très intenses, fréquentes, d’une durée inférieure à 1 seconde

Un examen médical du médecin

Troubles de l’ATM

Les douleurs s’aggravent avec le mouvement de la mâchoire

Manque de souplesse du mouvement de l’ATM

Un examen médical du médecin

*Les caractéristiques incluent les symptômes et les résultats de l’examen du médecin. Les caractéristiques mentionnées sont typiques, mais ne sont pas toujours présentes.

De nombreuses personnes souffrant de troubles de l’oreille moyenne et de l’oreille externe ont une perte d’audition.

Une caractéristique courante est un examen normal de l’oreille.

TDM = tomodensitométrie ; IRM = imagerie par résonance magnétique ; ATM = articulation temporo-mandibulaire.

Examens

Le plus souvent, l’examen médical pose un diagnostic et des tests ne sont pas nécessaires. Cependant, les personnes avec examen de l’oreille normal, en particulier celles qui souffrent de douleurs chroniques ou récurrentes, peuvent avoir besoin de tests pour rechercher un cancer. Ces tests comprennent généralement l’examen de la gorge, du nez et du larynx avec un endoscope et l’imagerie par résonance magnétique (IRM) de la tête et du cou.

Traitement

La meilleure façon de traiter le mal d’oreille est de traiter le trouble sous-jacent.

Les personnes peuvent prendre un médicament anti-douleur par la bouche. Habituellement, un médicament anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) ou l’acétaminophène est adéquat. Cependant, certaines personnes, en particulier celles qui ont une infection de l’oreille externe grave, doivent prendre un opioïde comme l’oxycodone ou l’hydrocodone pendant quelques jours. Pour une infection de l’oreille externe grave, les médecins aspirent souvent le pus ou d’autres sécrétions du conduit auditif et insèrent une petite mèche de mousse. La mèche peut être imbibée de gouttes auriculaires antibiotiques et/ou de corticoïdes.

Les gouttes auriculaires contenant des analgésiques (comme des combinaisons antipyrine/benzocaïne) ne sont généralement pas très efficaces, mais peuvent être utilisées pendant quelques jours. Ces gouttes (et d’autres gouttes pour les oreilles, comme celles pour enlever le cérumen) ne doivent pas être utilisées par les personnes qui pourraient avoir une perforation du tympan, les médecins doivent donc être consultés avant que des gouttes ne soient utilisées.

Les personnes devraient éviter d’enfoncer des objets dans leurs oreilles (peu importe que l’objet soit souple ou que les personnes pensent qu’elles sont prudentes). De même, les personnes ne devraient pas essayer de curer leurs oreilles, sauf si les médecins leur disent de le faire, et dans ce cas, en douceur seulement. Un irrigateur buccal (tel que celui utilisé pour le nettoyage des dents) ne doit jamais être utilisé dans l’oreille.

Points-clés

  • La plupart des maux d’oreilles sont dus à une infection de l’oreille moyenne ou externe.

  • L’examen médical est généralement tout ce qui est nécessaire pour le diagnostic.

  • Si l’oreille semble normale lors de l’examen, les médecins recherchent un trouble dans les structures proches de l’oreille.

Ressources dans cet article