Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Périchondrite

Par Bradley W. Kesser, MD, Professor, Department of Otolaryngology - Head and Neck Surgery, University of Virginia School of Medicine

La périchondrite est une infection du tissu couvrant le cartilage de la partie externe de l’oreille appelée pavillon.

Des lésions, des brûlures, des piqûres d’insectes, les boucles d’oreille, une chirurgie de l’oreille ou un furoncle sur l’oreille peuvent entraîner une périchondrite. L’infection tend également à survenir chez les personnes présentant des troubles inflammatoires, tels que la granulomatose avec polyangéite (anciennement connue sous le nom de granulomatose de Wegener), dont le système immunitaire est affaibli, ou qui sont diabétiques.

Les premiers signes sont un érythème, des douleurs et une tuméfaction du pavillon. Une fièvre est également possible. Du pus s’accumule entre le cartilage et la couche de tissu conjonctif qui le recouvre (périchondre). Le pus peut diminuer l’apport de sang au cartilage et entraîner finalement sa destruction et une déformation de l’oreille (appelée oreille en chou-fleur). La périchondrite peut être destructrice, récidiver et durer longtemps.

Traitement de la périchondrite

  • Antibiotiques et corticoïdes

  • Retrait des corps étrangers

  • Compresses chaudes, incision et drainage des abcès

  • Analgésiques

Les médecins prescrivent des antibiotiques (comme une fluoroquinolone, par exemple, la ciprofloxacine) et souvent un corticoïde par voie orale. Le choix du type d’antibiotique est en fonction de la gravité de l’infection et des bactéries responsables.

Les médecins enlèvent les corps étrangers, tels qu’une boucle d’oreille ou une écharde.

Si les personnes présentent un abcès (accumulation de pus), les médecins peuvent réaliser une incision pour drainer le pus, permettant ainsi au sang d’atteindre de nouveau le cartilage, et laisser un drain en place pendant 24 à 72 heures. Des compresses chaudes peuvent aussi être utiles. Les médecins peuvent suturer le périchondre au cartilage pour s’assurer qu’il guérisse correctement afin d’éviter une déformation du pavillon.s

Des analgésiques sont également administrés.

Ressources dans cet article