Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Neurinome de l'acoustique

(Neurinome de l’acoustique ; Schwannome vestibulaire ; Tumeur du huitième nerf)

Par Lawrence R. Lustig, MD, Howard W. Smith Professor and Chair, Department of Otolaryngology–Head and Neck Surgery , Columbia University Medical Center and New York Presbyterian Hospital

Un neurinome de l’acoustique (mieux connu sous le nom de schwannome vestibulaire) est une tumeur non cancéreuse (bénigne) qui prend naissance dans les cellules entourant le nerf vestibulaire (cellules de Schwann).

Ces tumeurs prennent leur origine dans le nerf vestibulaire (équilibre), qui est l’une des branches du nerf vestibulocochléaire (8e nerf crânien). L’autre branche, le nerf cochléaire (auditif), transporte les signaux sonores jusqu’au cerveau. Les symptômes précoces comprennent une perte auditive progressant lentement dans une oreille (d’où le nom historique de neurinome de l'acoustique).

Symptômes

Les symptômes précoces du neurinome de l’acoustique comprennent :

  • Perte auditive progressant lentement dans une oreille

  • Bruit ou bourdonnement dans l’oreille (acouphènes)

  • Maux de tête

  • Sensation de pression ou de plénitude dans l’oreille

  • Douleurs à l’oreille

  • Déséquilibre ou instabilité lorsque la personne se tourne rapidement

Si la tumeur augmente de volume et qu’elle comprime d’autres parties du cerveau, telles que le nerf facial (7e nerf crânien) ou le trijumeau (5e nerf crânien), une faiblesse (visage tombant) ou une douleur et un engourdissement du visage peuvent se manifester.

Comment les troubles de l’oreille affectent-ils le nerf facial ?

Comme le nerf facial (7e nerf crânien) serpente dans l’oreille, les troubles de l’oreille moyenne et de l’oreille interne peuvent l’affecter. Par exemple, le zona de l’oreille peut affecter le nerf facial, ainsi que le nerf auditif (8e nerf crânien). Le nerf facial peut devenir œdémateux et comprimer l’ouverture dans le crâne qu’il traverse. La pression exercée sur ce nerf peut entraîner une paralysie faciale passagère ou permanente (incapacité à bouger les muscles) du côté affecté, une incapacité à fermer totalement l’œil, ainsi qu’une ptôse du visage. Le traitement dépend du trouble à l’origine du problème.

Diagnostic

  • Tests auditifs

  • Imagerie par résonance magnétique (IRM)

Le diagnostic précoce du neurinome de l’acoustique repose sur l’imagerie par résonance magnétique (IRM) et des tests auditifs. Un audiogramme (test auditif) est réalisé en premier lieu. Les personnes souffrant d’une perte auditive dans une oreille doivent ensuite subir des tests d’imagerie, tels qu’une IRM.

D’autres tests auditifs peuvent être réalisés, notamment une tympanométrie (tests permettant de déterminer si le son peut traverser le tympan et l’oreille moyenne) et un examen des potentiels évoqués auditifs du tronc cérébral (mesure les impulsions nerveuses dans le tronc cérébral qui proviennent des signaux sonores dans les oreilles).

Traitement

  • Parfois, intervention chirurgicale ou radiothérapie

Les tumeurs qui sont petites et qui ne grossissent pas ou qui n’entraînent pas de symptômes ne requièrent pas de traitement. Les tumeurs qui commencent à grossir ou qui entraînent des symptômes sont retirées par chirurgie ou contrôlées par radiothérapie. La chirurgie est généralement réalisée à l’aide d’un microscope (microchirurgie) pour éviter d’endommager le nerf facial. La radiothérapie peut être réalisée en utilisant une technique très précise (appelée radiothérapie stéréotaxique) pour ne toucher que la tumeur visée. Le choix de la chirurgie ou de la radiothérapie stéréotaxique dépend d’un certain nombre de facteurs, dont l’âge de la personne, son état de santé, l’importance de sa perte auditive, ainsi que la taille de la tumeur.

Ressources dans cet article