Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Présentation de l’oreille interne

Par Lawrence R. Lustig, MD, Howard W. Smith Professor and Chair, Department of Otolaryngology–Head and Neck Surgery , Columbia University Medical Center and New York Presbyterian Hospital

L’oreille interne remplie de liquide (labyrinthe) est une structure complexe composée de deux parties majeures :

  • L’organe de l’audition (cochlée)

  • L’organe de l’équilibre (système vestibulaire)

Anatomie de l’oreille

Cochlée

La cochlée, un conduit creux enroulé en escargot, est remplie de liquide. À l’intérieur de la cochlée se trouve l’organe de Corti, composé en partie d’environ 20 000 cellules spécialisées, appelées cellules ciliées. Ces cellules ont de petites projections ciliées (cils) qui sont plongées dans le liquide. Les vibrations sonores transmises par les osselets de l’oreille moyenne à la fenêtre ovale de l’oreille interne provoquent des vibrations du liquide et des cils.

Malgré l’effet protecteur du réflexe acoustique, un son très fort peut léser et détruire les cellules ciliées. Une fois détruites, elles ne se régénèrent pas. Une exposition prolongée à des sons intenses entraîne finalement une diminution progressive de l’acuité auditive, avec parfois l’apparition de bruits parasites ou de bourdonnements dans les oreilles (acouphènes).

Système vestibulaire

Le système vestibulaire se compose de deux sacs remplis de liquide, appelés saccule et utricule, et de trois conduits remplis de liquide, appelés canaux semi-circulaires. Ces sacs et conduits recueillent les informations concernant la position et les mouvements de la tête. Le cerveau utilise ces informations pour aider à garder l’équilibre.

Le saccule et l’utricule contiennent des cellules qui perçoivent les mouvements de la tête dans une ligne droite, c’est-à-dire en avant et en arrière, percevant les accélérations, ou en haut et en bas, percevant la gravité.

Les canaux semi-circulaires sont trois conduits remplis de liquide, orientés à angle droit les uns par rapport aux autres, qui perçoivent les rotations de la tête. Une rotation de la tête engendre un mouvement du liquide dans les canaux. Selon la direction du mouvement de la tête, le mouvement du liquide sera plus important dans un des canaux que dans les autres. Les canaux contiennent des cellules ciliées qui répondent à ce mouvement de liquide. Les cellules ciliées produisent des impulsions nerveuses qui transmettent au cerveau le sens des mouvements de la tête, de façon à effectuer le mouvement approprié pour maintenir l’équilibre.

Si les canaux semi-circulaires fonctionnent mal, ce qui peut arriver lors d’une infection des voies respiratoires supérieures ou lors d’un trouble permanent ou temporaire, le sens de l’équilibre de la personne peut être perdu ou une fausse sensation de mouvement ou de pivotement (vertige) peut se développer.

Les troubles de l’oreille interne peuvent affecter l’audition, l’équilibre ou les deux. Les troubles de l’oreille moyenne génèrent de nombreux symptômes similaires, et une affection de l’oreille moyenne peut affecter l’oreille interne et inversement.

Les troubles de l’oreille interne comprennent :

Ressources dans cet article