Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Otite moyenne (chronique)

Par Richard T. Miyamoto, MD, MS, Arilla Spence DeVault Professor Emeritus and Past-Chairman, Department of Otolarynology - Head and Neck Surgery, Indiana University School of Medicine

L’otite moyenne chronique est une perforation tympanique persistante et durable qui s’écoule.

  • L’otite moyenne aiguë et l’obstruction des trompes d’Eustache font partie des causes de l’otite moyenne chronique.

  • Une poussée peut survenir après un rhume, une infection de l’oreille ou après une entrée d’eau dans l’oreille moyenne.

  • Les personnes présentent généralement une perte auditive et un écoulement persistant de l’oreille.

  • Les médecins peuvent nettoyer le conduit auditif et prescrire des gouttes auriculaires.

  • Dans les cas sévères, il peut être nécessaire d’avoir recours à des antibiotiques et à la chirurgie.

L’otite moyenne chronique est généralement causée par une otite moyenne aiguë, l’obstruction d’une trompe d’Eustache (qui relie l’oreille moyenne et l’arrière du nez), une lésion de l’oreille ou des lésions par explosion.

Ce trouble peut survenir après une infection du nez et de la gorge, comme un rhume, ou suite à l’entrée d’eau dans l’oreille moyenne par un trou (perforation) dans le tympan, lors d’un bain ou d’une séance de natation. Souvent, l’inflammation entraîne un écoulement purulent, non douloureux, qui peut être malodorant. Une inflammation persistante peut comporter la formation d’excroissances saillantes appelées polypes, qui s’étendent de l’oreille moyenne, via la perforation jusqu’au conduit auditif. Une infection persistante peut détruire certaines parties des osselets (petits os dans l’oreille moyenne qui relient le tympan à l’oreille interne et qui conduisent les sons de l’oreille externe à l’oreille interne) causant une surdité de transmission (perte auditive survenant lorsque le son ne peut pas atteindre les structures sensorielles de l’oreille interne).

Certaines personnes qui souffrent d’otite moyenne chronique développent un cholestéatome dans l’oreille moyenne. Un cholestéatome est une excroissance non cancéreuse (bénigne) de tissu blanc similaire à la peau. Un cholestéatome, qui détruit l’os, accroît significativement le risque d’autres complications graves telles qu’une inflammation de l’oreille interne, une paralysie faciale et des infections cérébrales.

Diagnostic

  • Examen clinique

Les médecins diagnostiquent une otite moyenne chronique lorsqu’ils notent la présence de pus, ou l’accumulation de matière cutanée dans un trou ou une poche du tympan qui s’écoule souvent. Pour identifier les bactéries causant l’infection, les médecins prélèvent des échantillons de l’écoulement de l’oreille.

S’ils pensent que la personne souffre d’un cholestéatome, ils peuvent réaliser une tomodensitométrie (TDM) ou une imagerie par résonance magnétique (IRM).

Traitement

  • Gouttes auriculaires contenant un antibiotique

  • Parfois, antibiotiques par voie orale

En cas d’otite moyenne chronique, les médecins prescrivent des gouttes auriculaires contenant un antibiotique. Les personnes présentant des poussées sévères reçoivent également des antibiotiques par voie orale. En cas de perforation, l’oreille doit être protégée de l’eau.

En général, un tympan perforé peut être réparé chirurgicalement par une méthode appelée tympanoplastie. Si les osselets ont été endommagés, ils peuvent être réparés en même temps. Un cholestéatome doit être enlevé chirurgicalement. Dans le cas contraire, des complications graves peuvent se développer.