Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Épiglottite

(Supraglottite)

Par Clarence T. Sasaki, MD, The Charles W. Ohse Professor of Surgery and Director, Yale Larynx Lab, Yale University School of Medicine

L’épiglottite est une infection bactérienne de l’épiglotte et des tissus environnants.

  • L’épiglottite peut obstruer la trachée et être fatale.

  • Les symptômes principaux comprennent un mal de gorge sévère et une respiration bruyante et difficile.

  • Les médecins posent le diagnostic en examinant l’épiglotte dans la salle d’opération avec un éclairage flexible.

  • Le vaccin contre Haemophilus influenzae de type B (Hib) peut prévenir l’épiglotte causée par ces bactéries.

  • Des antibiotiques sont donnés pour éliminer l’infection et une canule à intubation est insérée pour empêcher les voies aériennes de se fermer à cause du gonflement.

L’épiglotte est un petit lambeau de tissu rigide qui barre l’entrée à la boîte vocale (larynx) et à la trachée pendant la déglutition.

Oreille, nez et gorge

Causes de l’épiglottite

L’épiglotte est parfois infectée par des bactéries, souvent par Haemophilus influenzae de type B.

L’épiglottite liée à Haemophilus influenzae était la plus fréquente chez les enfants, mais la vaccination systématique contre Haemophilus a pratiquement éliminé cette infection chez les enfants. De nos jours, les cas d’épiglottite surviennent le plus souvent chez les adultes. Cependant, les enfants peuvent attraper l’épiglottite causée par d’autres bactéries, les adultes et les enfants non vaccinés peuvent toujours attraper l’infection Haemophilus influenzae de type B.

L’œdème provoqué par cette infection peut obstruer les voies aériennes, provoquer une dyspnée, voire entraîner la mort. Les voies aériennes des enfants sont plus étroites que celles des adultes et l’épiglottite est plus dangereuse pour les premiers nommés.

Les enfants souffrant d’épiglottite ont souvent des bactéries dans le sang (bactériémie), qui diffuse parfois l’infection dans les poumons, les articulations, les tissus recouvrant le cerveau (méninges), l’enveloppe autour du cœur (péricarde) ou les tissus sous-cutanés.

Symptômes de l’épiglottite

Chez les enfants, les symptômes se développent soudainement et un rétrécissement fatal du larynx peut survenir quelques heures après l’apparition des symptômes. Les symptômes comprennent un mal de gorge sévère, une déglutition difficile, des douleurs pendant la déglutition, de la fièvre, l’écoulement de salive et une voix assourdie. Comme l’infection est localisée au niveau du rétropharynx, elle n’est pas souvent visible. Lorsque l’œdème glottique commence à obstruer les voies aériennes, les enfants commencent par émettre un petit cri aigu pendant qu’ils inspirent (stridor) et ont progressivement de plus en plus de difficultés à respirer. L’affection progresse rapidement.

Chez les adultes, les symptômes sont similaires à ceux des enfants, comprenant un mal de gorge, de la fièvre, des difficultés à déglutir et l’écoulement de salive, mais les symptômes prennent généralement plus de 24 heures pour se développer. Comme les voies respiratoires des adultes sont plus larges, l’obstruction est moins fréquente et moins soudaine. Les voies respiratoires peuvent néanmoins être obstruées et les adultes peuvent décéder si le diagnostic et le traitement sont retardés. Souvent, il n’y a pas d’inflammation visible de la gorge. Donc, quand les personnes ont un mal de gorge sévère mais présentent une gorge qui paraît normale, les médecins peuvent suspecter une épiglottite.

Prévention et traitement de l’épiglottite

  • Sonde d'intubation

  • Antibiotiques

L’épiglottite causée par Haemophilus influenza de type B peut être efficacement prévenue par le vaccin contre Haemophilus influenzae de type B (Hib).

Le plus important pour les médecins est de s’assurer que les voies aériennes des personnes restent ouvertes. Les médecins amènent les enfants dans la salle d’opération, insèrent une sonde d’intubation en plastique à travers le nez jusque dans la trachée (intubation nasotrachéale). La sonde empêche la fermeture des voies aériennes. Les médecins insèrent aussi une sonde d’intubation chez les adultes qui ont des difficultés à respirer, dont les voies aériennes sont obstruées ou les deux à la fois. Cependant, les adultes qui n’ont pas de difficultés à respirer ne nécessitent pas une sonde d’intubation et peuvent être suivis de près dans une unité de soins intensifs. Si la sonde d'intubation ne peut être insérée, les médecins peuvent réaliser une trachéotomie, créant un orifice dans la trachée pour que la personne puisse respirer.

Tous les adultes et enfants souffrant d’épiglottite reçoivent des antibiotiques (comme la ceftriaxone).

Ressources dans cet article