Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Perforations de la cloison

Par Marvin P. Fried, MD, Professor and University Chairman, Department of Otorhinolaryngology-Head and Neck Surgery, Montefiore Medical Center, The University Hospital of Albert Einstein College of Medicine

À l’intérieur du nez se trouve la cavité nasale, qui est divisée en deux par la cloison nasale (septum nasal). Cette dernière est constituée d’os et de cartilage et s’étend des narines jusqu’au pharynx.

Des ulcères (plaies) et des trous (perforations) de la cloison nasale peuvent survenir en conséquence de :

  • Chirurgie nasale

  • Traumatisme répété (comme se gratter le nez en permanence)

  • Piercing esthétique

  • Exposition à des toxines (telles que les acides, le chrome, le phosphore et la vapeur de cuivre)

  • Utilisation chronique de pulvérisations nasales (y compris corticoïdes et sprays de phényléphrine ou oxymétazoline en vente libre)

  • Oxygène pur inhalé par voie nasale, administré par des sondes nasales ou un masque nasal

  • Maladies telles que la tuberculose, la lèpre, la granulomatose avec polyangéite (anciennement granulomatose de Wegener) et la syphilis

  • Prise fréquente de cocaïne sniffée (car elle diminue le flux sanguin)

Symptômes

Les symptômes comprennent la formation de croûtes autour de l’ulcération ou de la perforation et des saignements de nez répétés. Les personnes qui ont de petites perforations de la cloison peuvent émettre des sifflements lors de la respiration.

Diagnostic

  • Examen clinique

Les médecins examinent la partie antérieure du nez et, pour visualiser les perforations de la cloison, insèrent un endoscope dans le nez.

Traitement

  • Pommade médicamenteuse ou spray nasal de solution saline pour les ulcérations

  • Rarement, chirurgie pour les perforations

Dans les cas d’ulcérations de la cloison, la pommade à la bacitracine ou à la mupirocine réduit les croûtes, tout comme la pulvérisation d’une solution saline.

Parfois, les médecins peuvent réparer chirurgicalement les perforations de la cloison, en utilisant le tissu même des personnes, prélevé à un autre niveau du nez, ou une membrane artificielle faite de plastique souple et pliable. La plupart des perforations n’ont pas besoin d’être réparées à moins que les saignements ou les croûtes constituent un problème sérieux.