Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Polypes nasaux

Par Marvin P. Fried, MD, Professor and University Chairman, Department of Otorhinolaryngology-Head and Neck Surgery, Montefiore Medical Center, The University Hospital of Albert Einstein College of Medicine

Les polypes nasaux sont des formations charnues de la muqueuse du nez.

  • Les polypes nasaux sont plus susceptibles de se développer chez les personnes qui souffrent d’allergies ou d’asthme.

  • Certains des symptômes causés par les polypes sont l’obstruction nasale et la congestion.

  • Les médecins diagnostiquent généralement les polypes nasaux à partir de leur apparence caractéristique.

  • Les corticoïdes peuvent rétrécir ou éliminer les polypes, mais parfois les polypes peuvent être enlevés par la chirurgie.

Les polypes sont des formations qui ont un aspect lamé et qui se forment autour des ouvertures des cavités sinusiennes. Un polype ressemble à un grain de raisin sans pépins et sans peau. À la différence des polypes du colon ou de la vessie, les polypes du nez ne sont pas des tumeurs et par conséquent n’entraînent pas une augmentation du risque de cancer. Ils sont simplement le reflet d’une inflammation, bien que des antécédents familiaux de la maladie puissent être présents. Les médecins peuvent réaliser une biopsie du polype afin de s’assurer qu’il ne s’agit pas d’un cancer.

Les polypes peuvent se développer à l’occasion d’une infection du nez ou des sinus et disparaître après le traitement de cette infection, ou se former lentement et persister. Les polypes nasaux peuvent se former si un corps étranger se trouve dans le nez. Certaines personnes allergiques à l’aspirine et à d’autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) présentent une combinaison d’asthme, de congestion chronique du nez et des sinus et de polypes nasaux. La liaison des polypes nasaux à l’allergie et à d’autres symptômes du conduit respiratoire n’est pas évidente. Les personnes qui ont des polypes nasaux peuvent développer des infections des sinus si les polypes bloquent le drainage de ceux-ci.

Symptômes

Beaucoup de personnes ne savent pas qu’elles ont des polypes nasaux, bien qu’elles puissent avoir des éternuements, une congestion nasale, une obstruction, un drainage de liquides dans la gorge (sécrétions postnasales), des douleurs au visage, un écoulement excessif du nez, une perte du sens de l’odorat (anosmie), un déclin de l’odorat (hyposmie), des démangeaisons autour des yeux et des infections chroniques.

Diagnostic

  • Examen clinique

Les médecins diagnostiquent généralement les polypes nasaux à partir de leur apparence caractéristique.

Traitement

  • Corticoïdes

  • Parfois, chirurgie

Les corticoïdes en pulvérisations nasales ou en comprimés oraux peuvent diminuer ou supprimer les polypes. L’excision chirurgicale des polypes est nécessaire s’ils obstruent les voies respiratoires ou causent des infections fréquentes des sinus.

Les polypes ont tendance à récidiver, à moins que les irritations, l’allergie ou les infections sous-jacentes ne soient contrôlées. Les corticoïdes en aérosol peuvent réduire ou éviter les récidives. Le médecin peut devoir surveiller périodiquement la personne par une endoscopie (observation dans le nez avec une petite sonde souple ou rigide à fibres optiques) pour évaluer et traiter des troubles persistants ou récidivants. Les personnes présentant des symptômes sévères causés par des polypes récurrents peuvent devoir subir une exérèse ou une chirurgie réparatrice de certaines parties de leurs sinus. La plupart des interventions chirurgicales sont réalisées avec un endoscope.

Ressources dans cet article