Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Hyperlymphocytose

Par Mary Territo, MD, Emeritus Professor of Medicine, Division of Hematology and Oncology, David Geffen School of Medicine at UCLA

L’hyperlymphocytose est un nombre anormalement élevé de lymphocytes (un type de globules blancs) dans le sang.

Les lymphocytes sont un type de globules blancs qui jouent plusieurs rôles dans le système immunitaire, y compris la protection contre les bactéries, les virus, les champignons et les parasites.

Il existe trois types de lymphocytes

  • Cellules B (lymphocytes B)

  • Cellules T (lymphocytes T)

  • Lymphocytes Natural Killer

Les trois types peuvent être augmentés en réponse à des infections ou à un cancer. Cependant, dans certains cas, seul un type spécifique de lymphocyte est augmenté.

La cause la plus fréquente d’augmentation de nombre de lymphocytes est

  • Une infection virale (telle que la mononucléose)

Certaines infections bactériennes, comme la tuberculose, peuvent avoir les mêmes effets. Certains types de cancer, tels que les lymphomes et la leucémie lymphoïde aiguë ou chronique, peuvent entraîner une augmentation du nombre de lymphocytes, en partie par la libération de lymphocytes immatures (les lymphoblastes) ou de cellules lymphomateuses dans le sang. La maladie de Graves-Basedow et la maladie de Crohn entraînent également une augmentation des lymphocytes dans la circulation sanguine.

L’augmentation du nombre de lymphocytes ne provoque généralement pas de symptômes. Cependant, chez les personnes atteintes de lymphome et de certaines leucémies, l’augmentation du nombre de lymphocytes pourrait provoquer une fièvre, des sueurs nocturnes et une perte de poids. De plus, les symptômes peuvent être dus à l’infection ou à l’autre maladie qui a causé l’augmentation du nombre de lymphocytes, et non à l’augmentation des lymphocytes en soi.

Lorsqu’on suspecte une infection, on pratique des examens sanguins. Lorsque les médecins découvrent une augmentation du nombre de lymphocytes, ils examinent un échantillon de sang au microscope afin de déterminer si les lymphocytes sont de forme activée (comme cela se produit dans les infections virales) ou s’ils paraissent immatures ou anormaux (comme c’est le cas pour certaines leucémies ou lymphomes). Des tests sanguins peuvent également identifier le type spécifique de lymphocyte (T, B, NK) qui est augmenté pour aider à déterminer la cause sous-jacente.

Le traitement de l’hyperlymphocytose dépend de sa cause.