Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Maladies des monocytes

Par Mary Territo, MD, University of California, Los Angeles

Les monocytes aident les autres globules blancs à éliminer les tissus endommagés ou morts, à détruire les cellules cancéreuses et à réguler la réponse immunitaire contre des substances étrangères. Ils sont produits dans la moelle osseuse, puis pénètrent dans la circulation sanguine, où ils représentent environ 1 à 10 % des leucocytes circulants (200 à 600 monocytes par microlitre de sang). Après quelques heures dans la circulation sanguine, ils migrent dans les tissus (rate, foie, poumons et moelle osseuse) où ils se différencient en macrophages, les principales cellules phagocytaires du système immunitaire. Les anomalies génétiques qui touchent les monocytes et les macrophages provoquent l’accumulation de résidus à l’intérieur des cellules, ce qui entraîne des affections par accumulation de lipides (comme la maladie de Gaucher, voir Maladie de Gaucher et la maladie de Niemann-Pick, voir Maladie de Niemann-Pick).

Les infections chroniques, les maladies auto-immunes, les maladies hématologiques et certains cancers provoquent l’augmentation du nombre des monocytes (monocytose) dans le sang. La prolifération des macrophages dans les tissus peut survenir en réponse aux infections, dans la sarcoïdose ( Sarcoïdose) et dans l’histiocytose à cellules de Langerhans( Histiocytose à cellules pulmonaires de Langerhans).

Un faible nombre de monocytes (monocytopénie) peut être observé en réponse à la libération dans le sang de toxines par certaines bactéries (endotoxémie), ainsi que chez les personnes sous chimiothérapie.