Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Polynucléose

Par Mary Territo, MD, Emeritus Professor of Medicine, Division of Hematology and Oncology, David Geffen School of Medicine at UCLA

La polynucléose neutrophile correspond à une augmentation anormale du nombre de neutrophiles (un type de globules blancs) dans le sang.

Les neutrophiles sont un type de globules blancs qui aident l’organisme à lutter contre les infections et à guérir les blessures. Les neutrophiles peuvent augmenter en réponse à certaines maladies ou affections, y compris

  • Infections

  • Blessures

  • Maladies inflammatoires

  • Certains médicaments

  • Certaines leucémies

Dans un bon nombre de cas, l’augmentation des neutrophiles est une réaction nécessaire de l’organisme qui essaye de guérir ou de se débarrasser d’un agent infectieux ou d’une substance étrangère. Le nombre de neutrophiles augmente en cas d’infection bactérienne, virale, fongique ou parasitaire. Le nombre de neutrophiles peut augmenter après un traumatisme, comme une fracture de la hanche ou une brûlure. De même, les maladies inflammatoires, en particulier les maladies auto-immunes comme la polyarthrite rhumatoïde, peuvent augmenter le nombre et l’activité des neutrophiles. Certains médicaments, comme les corticoïdes, ont le même effet. Les leucémies myélogènes peuvent provoquer l’augmentation du nombre des neutrophiles matures ou immatures dans le sang.

Un nombre élevé de neutrophiles ne provoque pas de symptômes. Cependant, les patients présentent souvent des symptômes du trouble qui provoque l’augmentation du nombre de neutrophiles.

Les médecins réalisent souvent un examen sanguin appelé numération formule sanguine. Il peut être réalisé pour de nombreux symptômes, notamment les signes d’infection (tels que fièvre, toux ou douleurs abdominales), ou les signes de maladie chronique (tels que perte de poids ou fatigue).

Lorsque le médecin découvre une augmentation du nombre de neutrophiles qui n’a pas de cause apparente, telle qu’une infection évidente, un échantillon de sang est examiné au microscope pour déterminer si des neutrophiles immatures (les myéloblastes) quittent la moelle osseuse et sont libérés dans le sang. La présence de neutrophiles immatures dans la circulation sanguine peut témoigner d’une maladie de la moelle osseuse, comme la leucémie.

Lorsque des neutrophiles immatures sont retrouvés dans le sang, le médecin prélève généralement un échantillon de moelle osseuse (examen de la moelle osseuse).

En général, l’augmentation du nombre de neutrophiles matures n’est pas, en soi, un problème. Le médecin essaie alors de traiter la pathologie à l’origine de cette polynucléose.

Syndrome d’hyperviscosité

Dans de très rares cas, chez les patients atteints de leucémie, des taux très élevés de neutrophiles immatures (plus de 100 000 cellules par microlitre de sang) peuvent provoquer l’épaississement trop important du sang et provoquer des problèmes respiratoires, un accident vasculaire cérébral et le décès. Cette affection est une urgence médicale et nécessite une hospitalisation afin que des liquides puissent être administrés dans une veine ainsi que des médicaments visant à réduire le taux de globules blancs (hydroxyurée et médicaments de chimiothérapie). Parfois, un type de traitement filtrant le sang (leucaphérèse) est utilisé pour retirer les globules blancs du sang.