Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Troubles de la fonction plaquettaire

Par David J. Kuter, MD, DPhil, Professor of Medicine;Chief of Hematology, Harvard Medical School;Massachusetts General Hospital

Les troubles de la fonction plaquettaire peuvent être dus à un trouble des plaquettes elles-mêmes ou à un facteur externe qui altère la fonction des plaquettes normales.

Les plaquettes sont des fragments cellulaires qui circulent dans le sang et aident à la coagulation (voir aussi Présentation des maladies des plaquettes).

Lorsque les plaquettes ne fonctionnent pas correctement, il existe un risque de saignement excessif dû à des lésions, voire de saignement spontané. Le trouble de la fonction plaquettaire peut être

  • Héréditaire

  • Acquis

Maladies héréditaires des plaquettes

La maladie de von Willebrand est la maladie héréditaire des plaquettes la plus fréquente. Il existe un certain nombre d’autres maladies héréditaires rares qui touchent les plaquettes, y compris le syndrome de Chédiak-Higashi et le syndrome de Bernard-Soulier.

Maladies acquises des plaquettes

Les maladies acquises des plaquettes sont généralement causées par des

  • Médicaments

  • Maladies

Les médicaments les plus fréquents qui altèrent la fonction plaquettaire sont l’aspirine et d’autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), ainsi que des médicaments antiplaquettaires tels que le clopidogrel et des médicaments similaires, utilisés en prévention des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques.

Les maladies qui peuvent altérer la fonction plaquettaire sont, notamment, la cirrhose, le myélome multiple, la maladie rénale et le lupus érythémateux disséminé (lupus).

Symptômes

Les symptômes dépendent de la cause et de la gravité du trouble de la fonction plaquettaire.

Les personnes atteintes de troubles héréditaires de la fonction plaquettaire peuvent avoir des antécédents, depuis toujours, de tendance aux ecchymoses ou de saignements excessifs après des blessures légères ou une intervention chirurgicale mineure comme une extraction dentaire. Les garçons peuvent avoir présenté un saignement excessif après une circoncision. Parfois, les premiers signes chez les femmes sont des saignements menstruels très abondants.

D’autres symptômes de maladies des plaquettes incluent également de minuscules points rouges (pétéchies) sur la peau et des ecchymoses après des blessures légères.

Diagnostic

  • Analyses de sang

Si les symptômes se manifestent après la prise d’un médicament, les médecins suspectent qu’il est la cause du trouble de la fonction plaquettaire. Les médecins suspectent une cause héréditaire si les symptômes commencent tôt dans la vie des personnes qui ne sont pas atteintes d’autres troubles ou qui ne prennent pas de médicaments provoquant un trouble de la fonction plaquettaire.

Les médecins réalisent tout d’abord une numération formule sanguine (NFS) afin de mesurer le nombre de plaquettes et d’évaluer si les symptômes de la personne sont provoqués par un faible nombre de plaquettes (thrombopénie). Si le nombre de plaquettes est normal, les médecins suspectent un trouble de la fonction plaquettaire. Si la cause est incertaine, des examens sanguins peuvent être nécessaires pour mesurer les substances impliquées dans l’activation des plaquettes et la coagulation.

Traitement

  • Arrêter ou éviter les médicaments qui provoquent un saignement

Si le trouble de la fonction plaquettaire est dû à un médicament, l’arrêt du médicament est généralement le seul traitement nécessaire. Les personnes atteintes d’une maladie héréditaire des plaquettes qui provoque un saignement excessif doivent en général ne pas prendre de médicaments qui altèrent la fonction plaquettaire. Lorsque les personnes atteintes d’un trouble héréditaire de la fonction plaquettaire présentent un saignement sévère, une transfusion de plaquettes peut être nécessaire.