Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Troubles de la fonction plaquettaire

Par David J. Kuter, MD, DPhil, Harvard Medical School;Massachusetts General Hospital Cancer Center

Les troubles de la fonction plaquettaire peuvent être dus à un trouble des plaquettes elles-mêmes ou à un facteur externe qui altère la fonction des plaquettes normales.

Le dysfonctionnement peut être héréditaire ou acquis. La maladie de von Willebrand ( Maladie de von Willebrand) est la maladie plaquettaire héréditaire la plus fréquente.

Les maladies plaquettaires acquises sont généralement causées par des médicaments ou par certaines maladies. Les médicaments connus pour altérer la fonction plaquettaire sont l’aspirine et d’autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), ainsi que le clopidogrel et des médicaments similaires, utilisés en prévention des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques. Les maladies qui peuvent altérer la fonction plaquettaire sont, notamment, la cirrhose, le myélome multiple, et le lupus érythémateux disséminé (lupus).

Les personnes atteintes de maladies héréditaires de la fonction plaquettaire signalent souvent des antécédents de tendance aux ecchymoses et de saignements excessifs après des blessures légères ou une intervention chirurgicale mineure, par exemple une extraction dentaire. Les femmes peuvent avoir des règles très abondantes depuis toujours. Les maladies plaquettaires provoquent également de petits points rouges sur la peau et des ecchymoses après de légers traumatismes.

Si les symptômes se manifestent après la prise d’un médicament susceptible d’entraîner des troubles plaquettaires, on suspecte qu’il en est la cause.

Des examens sanguins peuvent être nécessaires pour mesurer les substances impliquées dans l’activation des plaquettes et la coagulation.

Si le trouble de la fonction plaquettaire est dû à un médicament, l’arrêt du médicament est généralement le seul traitement nécessaire. Lorsque les personnes atteintes d’un dysfonctionnement plaquettaire héréditaire présentent une hémorragie sévère, une transfusion de plaquettes peut être nécessaire.