Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Symptômes des troubles sanguins

Par David J. Kuter, MD, DPhil, Harvard Medical School;Massachusetts General Hospital Cancer Center

Les troubles sanguins peuvent provoquer différents symptômes dans presque toutes les régions du corps. Le plus fréquemment, les symptômes sont causés par une diminution des composants du sang.

  • Une diminution des globules rouges et de l’hémoglobine peut provoquer des symptômes d’anémie, comme fatigue, faiblesse et essoufflement ( Présentation de l’anémie).

  • Une diminution des globules blancs ou des protéines du système immunitaire peut causer une fièvre récurrente et des infections ( Fièvre chez les adultes).

  • Une diminution des plaquettes ou des facteurs de coagulation peut provoquer des saignements anormaux et des ecchymoses ( Ecchymoses et hémorragies).

Parfois, les symptômes peuvent être liés à une augmentation des composants du sang.

  • Une augmentation des globules rouges peut provoquer des céphalées et une complexion rouge (pléthore)

  • Une augmentation des globules blancs ou des protéines du système immunitaire peut entraîner une augmentation de la viscosité du sang (épaississement du sang)

  • Une augmentation des plaquettes ou des facteurs de coagulation peut provoquer une thrombose (coagulation sanguine excessive inappropriée)

Certains troubles sanguins entraînent un épaississement du sang en raison d’une augmentation des quantités des protéines liées à l’immunité, des globules rouges, des globules blancs ou des plaquettes. Ce sang épaissi (plus visqueux) peut avoir des difficultés à passer dans les petits vaisseaux sanguins, ce qui diminue le flux sanguin vers certaines régions du corps, et constitue une affection grave appelée syndrome d’hyperviscosité. Les personnes touchées peuvent présenter des symptômes comme essoufflement, céphalées, étourdissement et confusion. Le syndrome d’hyperviscosité peut survenir chez des personnes atteintes d’un myélome multiple ( Myélome multiple), dans lequel il est provoqué par une augmentation des protéines du système immunitaire.

Les troubles sanguins provoquent souvent des symptômes qui peuvent aussi survenir dans d’autres troubles. Par exemple, la faiblesse et l’essoufflement causés par l’anémie peuvent être provoqués par d’autres affections qui perturbent l’apport d’oxygène à l’organisme, comme les troubles cardiaques ou pulmonaires. D’autre part, la tendance aux hématomes, un symptôme évocateur d’un trouble sanguin, peut être provoquée par des affections autres que des troubles sanguins, en particulier les troubles des vaisseaux sanguins ou l’utilisation de différents médicaments comme l’aspirine.

Des troubles autres que les troubles sanguins peuvent provoquer un saignement, mais les troubles sanguins entraînent généralement un saignement très important dû à une épistaxis ou à des interventions dentaires, à des saignements menstruels ou à l’accouchement, ainsi qu’à l’apparition de dents chez les bébés. La présence de sang dans les urines ( Urine, Sang dans) ou les selles ( Saignement gastro-intestinal) ne provient généralement pas d’un trouble sanguin.

Certains symptômes sont plus évocateurs d’un trouble sanguin. En voici des exemples :

  • Caillots sanguins (phlébite), généralement dans une jambe (provoquant le plus souvent gonflement, rougeurs et/ou chaleur au niveau de la jambe ou essoufflement)

  • Pétéchies (une éruption cutanée rouge en forme de fine pointe d’aiguille causée par une quantité insuffisante de plaquettes)

  • Présence de phlyctènes dans la bouche (provoquées par une quantité insuffisante de plaquettes ou par des troubles de la coagulation)

  • Gonflement des ganglions lymphatiques (dû à des cancers des globules blancs [leucémies, lymphomes])

  • Pâleur (peau pâle en raison d’une anémie)

  • Pica (ingestion de glace, de terre ou d’argile ; suggère une anémie ferriprive)