Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Présentation des syndromes myéloprolifératifs

Par Jane Liesveld, MD, Professor of Medicine, University of Rochester ; Patrick Reagan, MD, Fellow in Hematology and Medical Oncology, University of Rochester Medical Center

Dans les syndromes myéloprolifératifs (myélo = moelle osseuse, prolifératif = multiplication rapide), les cellules souches des cellules sanguines (précurseurs cellulaires) que l’on trouve dans la moelle osseuse se développent et se divisent de façon excessive ou sont remplacées par une croissance excessive de tissus fibreux. Habituellement, ces maladies sont acquises et non héritées, bien que, dans de rares cas, il existe des familles où plusieurs membres sont atteints de ces maladies.

Les trois syndromes myéloprolifératifs principaux sont les suivants :

Chez un petit nombre de personnes, le syndrome myéloprolifératif progresse ou se transforme en leucémie, qui est un trouble cancéreux (malin).

Principaux syndromes myéloprolifératifs

Trouble

Caractéristiques de la moelle osseuse

Caractéristiques du sang

Polyglobulie essentielle

Augmentation des cellules qui produisent les cellules sanguines circulantes

Élévation du nombre de globules rouges

Souvent, augmentation du nombre de plaquettes et de globules blancs

Myélofibrose

Excès de tissu fibreux

Augmentation du nombre de globules rouges et blancs immatures

Globules rouges déformés

Réduction du nombre total des globules rouges (anémie)

Le nombre de globules blancs et de plaquettes finit souvent par diminuer, mais chez certaines personnes, il augmente

Thrombocytémie

Augmentation du nombre de cellules qui produisent les plaquettes (mégacaryocytes)

Augmentation du nombre de plaquettes

Ressources dans cet article