Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Généralités sur le potassium

Par James L. Lewis, III, MD

La plus grande partie du potassium de l’organisme est située à l’intérieur des cellules. Il est nécessaire au fonctionnement normal des cellules, des nerfs et des muscles.

L’organisme doit maintenir le taux de potassium dans le sang dans des limites très étroites. Un taux de potassium trop élevé ( Hyperkaliémie (taux élevé de potassium dans le sang)) ou trop bas ( Hypokaliémie (faible taux de potassium dans le sang)) peut avoir de graves conséquences, comme des anomalies du rythme cardiaque, voire un arrêt cardiaque. Le potassium stocké à l’intérieur des cellules peut être utilisé par l’organisme pour maintenir un taux de potassium constant dans le sang.

Le saviez-vous ?

  • À l’origine, le potassium était appelé kalium. Les troubles qui impliquent le potassium ont souvent des noms incluant « kal ».

L’équilibre potassique est maintenu par le contrôle de la quantité de potassium apportée et de la quantité éliminée. Le potassium est absorbé à partir d’aliments et de boissons qui contiennent des électrolytes (y compris du potassium) et éliminé principalement dans l’urine. Une petite quantité est également perdue dans le tube digestif et la sueur. Les reins en bonne santé peuvent varier la quantité de potassium éliminée pour s’adapter aux écarts de consommation.

Certains médicaments et certaines situations altèrent les mouvements de potassium à l’intérieur et à l’extérieur des cellules et influencent ainsi grandement le taux de potassium dans le sang.

Ressources dans cet article