Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Généralités sur le sodium

Par James L. Lewis, III, MD

La plupart du sodium de l’organisme est située dans le sang et dans les liquides présents autour des cellules. Le sodium permet de maintenir un équilibre liquidien normal ( Au sujet de l’eau dans l’organisme). Il jour un rôle clé dans la fonction nerveuse et musculaire normale.

L’organisme puise le sodium dans l’alimentation et les boissons et est perdu principalement dans la sueur et l’urine. Les reins qui fonctionnent normalement conservent un niveau constant de sodium dans l’organisme en faisant varier la quantité de sodium excrétée dans l’urine. Quand la consommation et la perte de sodium ne sont pas équilibrées, la quantité totale de sodium de l’organisme est affectée. La concentration de sodium dans le sang peut être trop basse ( Hyponatrémie (faible taux de sodium dans le sang)) ou trop élevée ( Hypernatrémie (taux élevé de sodium dans le sang)).

Contrôle du volume sanguin

La quantité totale de sodium affecte la quantité de liquides dans l’organisme et autour des cellules (volume sanguin ou volémie). L’organisme régule continuellement la volémie et la concentration en sodium (et d’autres électrolytes). Lorsque la volémie est trop élevée, certains récepteurs au niveau du cœur, des vaisseaux sanguins et des reins perçoivent l’augmentation et stimulent les reins pour augmenter l’excrétion du sodium et normaliser le volume sanguin. Lorsque la volémie ou la concentration en sodium est trop basse, ces récepteurs induisent l’activation des différents mécanismes pour augmenter le volume sanguin. Ces mécanismes comprennent :

  • Les reins stimulent les surrénales pour produire l’aldostérone, une hormone. L’aldostérone augmente la rétention du sodium et l’excrétion du potassium par les reins. La rétention du sodium entraîne une baisse de la production d’urine et donc une augmentation de la volémie.

  • L’hypophyse sécrète l’hormone antidiurétique. Cette dernière stimule le rein à la rétention de liquides. Le volume sanguin augmente.

Ressources dans cet article