Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Hypercalcémie (taux élevé de calcium dans le sang)

Par James L. Lewis, III, MD, Attending Physician, Brookwood Baptist Health and Saint Vincent’s Ascension Health, Birmingham

Dans l’hypercalcémie, le taux de calcium dans le sang est trop élevé.

  • L’hypercalcémie peut être due à un problème de parathyroïde ou à l’alimentation, à un cancer ou à des troubles osseux.

  • Initialement, elle se caractérise par des problèmes digestifs, une augmentation de la soif et de la diurèse, mais lorsqu’elle est grave, elle peut provoquer une confusion, voire un coma. Si elle n’est pas identifiée et traitée, l’hypercalcémie peut être mortelle.

  • Habituellement, elle est découverte lors d’examens sanguins de routine.

  • Un apport liquidien important peut suffire, mais les diurétiques peuvent augmenter l’excrétion du calcium et des médicaments peuvent être utilisés pour ralentir la libération du calcium osseux si nécessaire.

Le calcium est l’un des électrolytes de l’organisme, des minéraux qui portent une charge électrique lorsqu’ils sont dissous dans les liquides corporels tels que le sang (mais la plupart du calcium de l’organisme est sous forme non chargée). L’organisme contrôle rigoureusement la quantité de calcium qui circule dans le sang.

Causes de l’hypercalcémie

Les causes de l’hypercalcémie incluent :

  • Hyperparathyroïdie : l’une des quatre parathyroïdes sécrète la parathormone en excès, ce qui permet de contrôler la quantité de calcium dans le sang.

  • Prise de calcium trop importante : Parfois, une hypercalcémie se développe chez les personnes qui souffrent d’ulcères gastroduodénaux qui ingèrent de grandes quantités de lait et prennent des antiacides contenant du calcium. Le trouble résultant est appelé syndrome de Burnett.

  • Prise de vitamine D trop importante : en cas de prise quotidienne de doses très élevées de vitamine D pendant plusieurs mois, la quantité de calcium absorbée dans le tube digestif augmente de façon considérable.

  • Cancer : les cellules des cancers du rein, des poumons et de l’ovaire peuvent sécréter une grande quantité d’une protéine qui a des effets semblables à ceux de la parathormone et qui augmente le taux de calcium dans le sang. Ces effets, appelés hypercalcémie humorale du cancer, sont considérés comme un syndrome paranéoplasique. Du calcium peut également être libéré dans le sang lorsque le cancer se propage (métastase) à l’os et détruit les cellules osseuses. Cette destruction osseuse est fréquente en cas de cancer de la prostate, du sein ou du poumon. Le myélome multiple (un cancer qui touche la moelle osseuse) peut aussi induire la destruction de l’os et entraîner une hypercalcémie. D’autres cancers peuvent élever le taux de calcium dans le sang par des mécanismes encore mal connus.

  • Troubles osseux : lorsque l’os est résorbé ou détruit, le calcium est libéré dans le sang, ce qui peut produire une hypercalcémie. Dans la maladie de Paget, l’os est résorbé, mais le taux de calcium dans le sang reste en général normal. Cependant, le taux de calcium peut devenir trop élevé chez les personnes atteintes de la maladie de Paget qui deviennent déshydratées ou qui passent trop de temps assises ou couchées, c’est-à-dire lorsque l’os ne porte pas de poids. Une hyperthyroïdie sévère peut aussi entraîner une hypercalcémie en augmentant la résorption du tissu osseux.

  • Inactivité : l’immobilisation, comme chez les paralysés ou les personnes alitées pendant de longues périodes, induit une hypercalcémie due au calcium libéré par l’os dans le sang quand l’os n’est plus en charge pendant de longues périodes.

Les troubles granulomateux, les médicaments, les troubles endocriniens et certaines autres maladies peuvent aussi entraîner une hypercalcémie.

Le saviez-vous ?

  • L’immobilité peut faire augmenter le taux de calcium, car les os s’affaiblissent et libèrent du calcium dans le sang.

Symptômes de l’hypercalcémie

L’hypercalcémie est souvent asymptomatique. Les premiers symptômes sont en général une constipation, des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales et une perte de l’appétit. La diurèse peut être anormalement élevée, entraînant une déshydratation et une augmentation de la soif.

L’hypercalcémie très sévère provoque des troubles cérébraux avec confusion, troubles émotionnels, syndrome confusionnel, hallucinations et coma. Une faiblesse musculaire et des troubles du rythme cardiaque potentiellement mortels peuvent également se manifester.

L’hypercalcémie à long terme ou sévère donne souvent lieu à la formation de calculs rénaux contenant du calcium. L’insuffisance rénale est plus rare et disparaît généralement avec un traitement. Cependant, si la quantité de calcium dans les reins est trop importante, les lésions sont irréversibles.

Diagnostic de l’hypercalcémie

  • Mesure du taux de calcium dans le sang

L’hypercalcémie est en général découverte lors d’examens sanguins de routine.

Une fois que l’hypercalcémie est détectée, des analyses supplémentaires peuvent être nécessaires pour déterminer la cause. Des analyses de sang et d’urine supplémentaires peuvent être réalisées. Une radiographie thoracique peut aussi être nécessaire.

Traitement de l’hypercalcémie

  • Liquides et médicaments pour augmenter l’excrétion de calcium

Si elle est peu sévère, la correction de la cause est souvent suffisante. En cas d’hypercalcémie légère ou de pathologies induisant une hypercalcémie, et si la fonction rénale est normale, il est généralement recommandé d’augmenter l’apport liquidien. Les liquides aident les reins à éliminer le calcium et évite la déshydratation.

Les médecins peuvent conseiller aux personnes de prendre des suppléments minéraux contenant du phosphate, qui peut prévenir l’absorption du calcium.

Si le taux de calcium est très élevé ou si des symptômes de dysfonctionnement cérébral ou d’asthénie musculaire apparaissent, des liquides et des diurétiques sont administrés dans une veine (voie intraveineuse), jusqu’à ce que la fonction rénale se normalise. La dialyse est un traitement très efficace, sûr et fiable, mais elle est généralement réservée aux personnes qui présentent une hypercalcémie grave et qui ne peuvent être traitées par d’autres méthodes.

Plusieurs autres médicaments (dont les bisphosphonates, la calcitonine, les corticostéroïdes et plus rarement, la plicamycine) peuvent être utilisés pour traiter l’hypercalcémie. Ces médicaments agissent essentiellement en ralentissant la libération du calcium par l’os.

Il est particulièrement difficile de traiter l’hypercalcémie due au cancer. Parfois un médicament appelé dénosumab s’avère utile. Si le cancer ne peut pas être traité, l’hypercalcémie réapparaît en général et ce en dépit du meilleur traitement.

Ressources dans cet article