Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Hypernatrémie (taux élevé de sodium dans le sang)

Par James L. Lewis, III, MD, Attending Physician, Brookwood Baptist Health and Saint Vincent’s Ascension Health, Birmingham

Dans l’hypernatrémie, le taux de sodium dans le sang est trop élevé.

  • L’hypernatrémie implique une déshydratation, qui peut avoir plusieurs causes, notamment, entre autres, un apport liquidien insuffisant, une diarrhée, une insuffisance rénale et la prise de diurétiques.

  • Les principaux symptômes sont la soif et un état de confusion ou des soubresauts musculaires et des convulsions.

  • Des analyses de sang sont effectuées pour mesurer le taux de sodium.

  • Habituellement, des liquides sont administrés par voie intraveineuse pour diminuer lentement la natrémie.

Le sodium est l’un des électrolytes de l’organisme, qui sont des minéraux qui portent une charge électrique lorsqu’ils sont dissous dans les liquides corporels tels que le sang. Dans l’hypernatrémie, l’organisme contient trop peu d’eau par rapport à la quantité de sodium. La natrémie devient anormalement élevée quand la perte d’eau est supérieure à la perte de sodium.

En général, l’hypernatrémie résulte d’une déshydratation. Par exemple, les personnes peuvent perdre des liquides corporels et deviennent déshydratés pour les raisons suivantes

  • Consommation d’eau insuffisante

  • Vomissements

  • Présence de diarrhée

  • Prise de diurétiques

  • Transpiration excessive

La consommation d’eau insuffisante joue généralement un rôle important.

Le diabète sucré et l’hyperglycémie peuvent entraîner une augmentation des mictions, provoquant une déshydratation. La déshydratation peut également être causée par des troubles rénaux et par un diabète insipide, qui provoque également des mictions excessives mais sans hyperglycémie, et est due à une sécrétion ou une action inadéquate ou inefficace de la vasopressine.

À de rares occasions, les troubles des surrénales peuvent induire une légère hypernatrémie sans déshydratation. Une administration excessive de sel (habituellement chez les personnes hospitalisées) est une autre cause rare d’hypernatrémie. L’hypernatrémie est plus fréquente chez les personnes âgées.

Symptômes de l’hypernatrémie

Elle entraîne généralement la soif. Les symptômes les plus graves de l’hypernatrémie proviennent du dysfonctionnement cérébral. Une hypernatrémie sévère peut induire une confusion, des crampes, des convulsions, un coma, voire provoquer la mort.

Diagnostic de l’hypernatrémie

  • Mesure du taux de sodium dans le sang

Le diagnostic est basé sur des analyses de sang qui indiquent que le taux de sodium est élevé.

Les médecins peuvent réaliser d’autres tests pour identifier la cause de l’hypernatrémie, y compris des mesures du volume et de la concentration d’urine. Un test spécifique appelé test par privation d’eau est utile dans l’identification de certaines causes, telles que le diabète insipide. Le médecin surveille attentivement la personne pendant les 12 heures de ce test, parce qu’il est potentiellement dangereux.

Traitement de l’hypernatrémie

  • Suppléance hydrique

L’hypernatrémie est traitée en administrant des liquides. Excepté dans les cas mineurs, on administre l’eau par voie intraveineuse (eau et une petite quantité de sodium à concentration soigneusement calculée). La natrémie est réduite très lentement, car une correction trop rapide peut provoquer des lésions cérébrales irréversibles.