Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Hypomagnésémie (faible taux de magnésium dans le sang)

Par James L. Lewis, III, MD, Attending Physician, Brookwood Baptist Health and Saint Vincent’s Ascension Health, Birmingham

Dans l’hypomagnésémie, le taux de magnésium dans le sang est trop bas.

Le magnésium est l’un des électrolytes de l’organisme, des minéraux qui portent une charge électrique lorsqu’ils sont dissous dans les liquides corporels tels que le sang, mais la majorité du magnésium de l’organisme est non chargé et lié aux protéines ou stocké dans les os. Bien que le sang ne contienne que très peu de magnésium, une certaine quantité est nécessaire au bon fonctionnement des nerfs et des muscles et au développement des os et des dents.

Causes d’hypomagnésémie

En général, le taux de magnésium diminue lorsqu’on en consomme moins (le plus souvent à cause d’un jeûne) ou lorsque les intestins ne peuvent pas absorber les nutriments normalement (malabsorption). Parfois, l’hypomagnésémie survient lorsque les reins ou les intestins sécrètent trop de magnésium.

L’hypomagnésémie peut aussi être due à :

  • Une consommation excessive d’alcool (fréquent), qui diminue la consommation d’aliments (et donc de magnésium) et augmente l’excrétion de magnésium

  • Une diarrhée prolongée (fréquent), qui augmente l’excrétion

  • Des taux élevés d’aldostérone, de vasopressine (hormone antidiurétique) ou d’hormones thyroïdiennes, qui augmentent l’excrétion

  • Les médicaments qui augmentent l’excrétion, notamment les diurétiques, l’amphotéricine B (un antifongique) et les chimiothérapies à base de cisplatine

  • Utilisation chronique d’un inhibiteur de la pompe à protons (certains médicaments réduisant l’acide gastrique)

  • L’allaitement, qui augmente les besoins de magnésium

Symptômes de l’hypomagnésémie

Les symptômes de l’hypomagnésémie peuvent inclure des nausées, des vomissements, une somnolence, une faiblesse, des troubles de la personnalité, des contractures musculaires, des tremblements et une perte de l’appétit. L’hypomagnésémie grave peut provoquer des convulsions, en particulier chez les enfants.

Diagnostic de l’hypomagnésémie

  • Mesure du taux de magnésium dans le sang

Le diagnostic est habituellement basé sur des analyses de sang qui indiquent que le taux de magnésium est bas. Une hypocalcémie et une hypokaliémie peuvent aussi être présentes.

Traitement de l’hypomagnésémie

  • Magnésium

Du magnésium est administré par voie orale si la carence est symptomatique ou persistante. Toute personne alcoolique doit prendre du magnésium.

Si le taux de magnésium très bas provoque des symptômes graves ou en cas d’incapacité à prendre du magnésium par voie orale, il peut être injecté dans un muscle ou une veine.

Lors du traitement de l’hypomagnésémie, les médecins doivent aussi corriger d’autres taux d’électrolytes, tels que le calcium et le potassium.