Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Alcalose

Par James L. Lewis, III, MD, Attending Physician, Brookwood Baptist Health and Saint Vincent’s Ascension Health, Birmingham

L’alcalose est une alcalinité excessive du sang due soit à un excès de bicarbonates ou à une perte d’acides du sang (alcalose métabolique), soit par élimination excessive de gaz carbonique due à une respiration rapide ou profonde (alcalose respiratoire).

  • L’alcalose peut induire une irritabilité, des soubresauts ou des crampes musculaires, voire des spasmes musculaires.

  • Le diagnostic de l’alcalose repose sur des analyses de sang.

  • L’alcalose métabolique est traitée en remplaçant l’eau et les sels minéraux tels que le sodium et le potassium (électrolytes) et en corrigeant la cause.

  • L’alcalose respiratoire est traitée en corrigeant la cause.

L’acidité ou l’alcalinité d’une solution, y compris du sang, est exprimée grâce à l’échelle du pH.

Si une quantité trop importante de bicarbonate dans le sang, une perte d’acide du sang ou un taux de gaz carbonique faible dans le sang dépasse les systèmes de contrôle acidobasique, le sang deviendra alcalin. Les alcaloses sont classées en fonction de leur cause primaire comme

  • Métaboliques

  • Respiratoire

Alcalose métabolique

Une alcalose métabolique s’installe lors d’une perte excessive d’acides ou d’un gain excessif de bases dans l’organisme. Par exemple, l’acidité gastrique peut être perdue lors de vomissements répétés ou bien évacuée artificiellement par tubage gastrique (parfois pratiqué à l’hôpital). Dans de rares cas, l’alcalose métabolique s’installe chez les personnes qui ont absorbé des produits comme le bicarbonate de sodium contenant un excès de bases. De plus, l’alcalose métabolique peut apparaître lorsqu’une perte excessive de liquides ou d’électrolytes (tels que le sodium ou le potassium) altère la capacité des reins à maintenir l’équilibre acidobasique de l’organisme. Par exemple, une perte de potassium suffisante pour provoquer une alcalose métabolique peut être le résultat d’une hyperactivité surrénalienne ou de l’utilisation de diurétiques.

Alcalose respiratoire

Une alcalose respiratoire se développe lorsqu’une respiration rapide et profonde (hyperventilation) élimine trop de gaz carbonique du sang. La principale cause d’hyperventilation, donc d’alcalose respiratoire, est l’angoisse. D’autres causes d’hyperventilation et de l’alcalose respiratoire consécutive sont une douleur, des taux d’oxygène bas dans le sang, une fièvre ou un surdosage en aspirine (qui peut aussi provoquer une acidose métabolique).

Symptômes de l’alcalose

L’alcalose peut provoquer

  • Irritabilité

  • Soubresauts et crampes musculaires

  • Picotements dans les doigts et les orteils et autour des lèvres

Les picotements (paresthésies) sont une plainte fréquente dans l’hyperventilation due à l’anxiété. Parfois l’alcalose ne provoque aucun symptôme. Si l’alcalose est grave, des spasmes musculaires douloureux (tétanie) peuvent apparaître.

Diagnostic de l’alcalose

  • Analyses de sang

  • Analyses d’urine

Le médecin évalue l’équilibre acidobasique en mesurant le pH et les taux de gaz carbonique (un acide) et de bicarbonate (une base) dans le sang. Pour en savoir plus sur la cause de l’alcalose, les médecins mesurent également les taux d’électrolytes dans des échantillons de sang et d’urine.

Traitement de l’alcalose

  • Traitement de la cause

  • Dans l’alcalose métabolique, remplacement de l’eau et des électrolytes

  • Dans l’alcalose respiratoire, administration d’oxygène si nécessaire ou apport de réconfort apaisant à une personne qui hyperventile en raison d’une anxiété.

Presque toujours, le traitement de l’alcalose vise à inverser la cause. Les médecins administrent rarement des acides seuls, tels que l’acide hydrochlorique, pour inverser l’alcalose.

Les médecins traitent en général l’alcalose métabolique en administrant de l’eau et des électrolytes (sodium et potassium) tout en traitant la cause. Dans de rares cas, lorsque l’alcalose métabolique est très grave, de l’acide dilué est administré par voie intraveineuse.

Dans l’alcalose respiratoire, la première étape est de s’assurer que la personne a suffisamment d’oxygène. Le médecin examine ensuite une cause grave, comme une infection. Si l’augmentation de la fréquence respiratoire est due à une douleur, un traitement antalgique efficace est le plus souvent suffisant pour la réduire.

Lorsque l’alcalose respiratoire est provoquée par l’anxiété ou par une attaque de panique, l’effort pour se détendre et ralentir la respiration consciemment peut la faire disparaître. Un réconfort calmant et un soutien émotionnel peuvent être utiles, et le fait de respirer dans un sac en papier (pas en plastique) peut également contribuer à augmenter la concentration de gaz carbonique dans le sang, au fur et à mesure que la personne inspire le gaz carbonique qu’elle vient d’expirer.

Ressources dans cet article