Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Acidocétose diabétique

Par Preeti Kishore, MD, Assistant Professor of Medicine, Division of Endocrinology, Albert Einstein College of Medicine

L’acidocétose diabétique est une complication aiguë du diabète qui survient le plus souvent dans le diabète de type 1.

  • Les symptômes de l’acidocétose diabétique incluent les nausées, les vomissements, la douleur abdominale et une odeur fruitée de l’haleine caractéristique.

  • L’acidocétose diabétique est diagnostiquée par des analyses de sang qui montrent des taux élevés de glucose, de cétones et d’acide.

  • Le traitement de l’acidocétose diabétique consiste à remplacer les liquides intraveineux et à administrer de l’insuline.

  • En l’absence de traitement, l’acidocétose diabétique peut progresser jusqu’au coma et à la mort.

Il existe deux types de diabète sucré, le type 1 et le type 2. Dans les deux types, la quantité de sucre (glucose) dans le sang est élevée.

Le glucose est l’un des principaux carburants de l’organisme. L’insuline, une hormone produite par le pancréas, aide le glucose à se déplacer du sang dans les cellules. Une fois que le glucose est à l’intérieur des cellules, il est soit converti en énergie, soit stocké sous forme de graisses ou de glycogène jusqu’à ce qu’il soit nécessaire.

Lorsqu’il n’y a pas suffisamment d’insuline, la plupart des cellules ne peuvent pas utiliser le glucose présent dans le sang. Les cellules ayant toujours besoin d’énergie pour survivre, elles passent à un mécanisme de sauvegarde pour obtenir de l’énergie. Les cellules adipeuses se dégradent, en libérant des composés dits cétones. Les cétones apportent de l’énergie aux cellules, mais entraînent un excès d’acidité dans le sang (acidocétose).

L’acidocétose qui survient chez les personnes atteintes de diabète est appelée acidocétose diabétique. L’acidocétose diabétique survient principalement chez les personnes atteintes de diabète de type 1 parce que leur organisme produit peu ou pas d’insuline. Cependant, dans de rares cas, certaines personnes atteintes de diabète de type 2 développent une acidocétose. Les personnes qui abusent d’alcool peuvent aussi développer une acidocétose (acidocétose alcoolique).

Causes

L’acidocétose diabétique est parfois le premier signe qu’un diabète s’est développé chez une personne (généralement des enfants, Acidocétose diabétique). Chez les personnes qui savent qu’elles sont atteintes d’un diabète, une acidocétose diabétique peut se produire pour deux raisons principales :

  • Les personnes arrêtent de prendre leur insuline

  • Une maladie stresse l’organisme

Une maladie augmente généralement les besoins en énergie de l’organisme. Ainsi, lorsque les personnes tombent malades, elles nécessitent souvent plus d’insuline pour déplacer plus de glucose dans leurs cellules. Si les personnes ne prennent pas d’insuline supplémentaire lorsqu’elles sont malades, elles peuvent développer une acidocétose diabétique. Les maladies communes qui peuvent déclencher une acidocétose diabétique incluent les suivantes

  • Infections (telles que pneumonie et infections des voies urinaires)

  • Crise cardiaque

  • Accident vasculaire cérébral

  • Pancréatite

Symptômes

Les symptômes initiaux de l’acidocétose diabétique comprennent une grande soif et une grande diurèse, une perte de poids, des nausées, des vomissements, une fatigue et, surtout chez les enfants, des douleurs abdominales. La respiration a tendance à devenir profonde et accélérée pour tenter de corriger l’acidité du sang. Les cétones qui s’échappent dans l’haleine lui donnent une odeur fruitée semblable à celle du dissolvant pour les ongles. En l’absence de traitement, l’acidocétose diabétique peut progresser jusqu’au coma et à la mort, parfois très rapidement.

Diagnostic

  • Analyses de sang pour déterminer les taux de cétones et d’acides

Les médecins diagnostiquent l’acidocétose diabétique en mesurant les taux de cétones et d’acides dans le sang. Les personnes atteintes d’acidocétose diabétique ont également des taux de glucose sanguin élevés, mais les taux de glucose peuvent être élevés sans qu’il n’y ait d’acidocétose diabétique.

Les médecins réalisent généralement des examens, tels qu’une radiographie thoracique et une analyse d’urine, afin de rechercher une infection sous-jacente, ainsi qu’une électrocardiographie (ECG) afin de rechercher une crise cardiaque.

Traitement

  • Liquides et électrolytes par voie intraveineuse

L’acidocétose diabétique est une urgence médicale. Une hospitalisation peut être nécessaire, souvent en service de soins intensifs. On administre par voie intraveineuse de grandes quantités de liquides, avec des électrolytes, comme le sodium, le potassium, le chlore et parfois le phosphore, pour remplacer les liquides et électrolytes perdus par les mictions excessives.

On administre, en général, de l’insuline par voie intraveineuse, permettant une action plus rapide et la possibilité de modifier la dose fréquemment.

Les taux de glucose, de cétones et d’électrolytes sont mesurés plusieurs fois par jour. Les médecins mesurent l’acidité du sang. Parfois, des traitements supplémentaires sont nécessaires pour corriger l’acidité du sang. Cependant, le contrôle de la glycémie avec l’insuline et la supplémentation en électrolytes perdus permettent souvent à l’organisme de rétablir l’équilibre acide-base.