Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Greffe d’îlots de Langerhans du pancréas

Par Martin Hertl, MD, PhD, Rush University Medical Center ; Paul S. Russell, MD, Harvard Medical School;Massachusetts General Hospital

Les cellules du pancréas qui produisent l’insuline s’appellent les îlots de Langerhans. Ces derniers peuvent être séparés du pancréas d’un donneur décédé. Ils sont ensuite transplantés par injection dans une veine qui mène au foie. Ils se logent dans les petits vaisseaux sanguins hépatiques, où ils sont capables de vivre et de produire de l’insuline. Il arrive de pratiquer deux ou trois perfusions, ce qui nécessite deux ou trois donneurs décédés.

Certaines personnes doivent se faire retirer le pancréas en raison de troubles tels qu’une pancréatite chronique ( Pancréatite chronique). Elles deviennent ensuite diabétiques même si elles ne l’étaient pas auparavant. Après l’ablation du pancréas, le médecin peut parfois prélever les îlots de Langerhans du propre pancréas de la personne. Ils peuvent ensuite lui être réimplantés (autogreffe). Les cellules appartenant à la personne, les immunosuppresseurs sont inutiles.

Il est plus simple et sûr de transplanter des îlots de Langerhans qu’un pancréas et environ 75 % des personnes qui en bénéficient n’ont plus besoin d’insuline après un an et peuvent ne plus en avoir besoin durant de nombreuses autres années. Toutefois, la réussite à long terme de la transplantation d’îlots de Langerhans n’est pas encore prouvée.