Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Greffe de l’intestin grêle

Par Martin Hertl, MD, PhD, Rush University Medical Center ; Paul S. Russell, MD, Harvard Medical School;Massachusetts General Hospital

Une greffe de l’intestin grêle peut être pratiquée lorsqu’une personne ne reçoit pas suffisamment de nutriments pour les raisons suivantes :

  • Elle souffre d’un trouble sévère qui empêche l’intestin d’absorber les nutriments.

  • L’intestin a dû être retiré en raison d’une maladie ou d’une blessure.

  • Elle doit être nourrie par voie intraveineuse (nutrition parentérale totale) mais cela n’est plus possible en raison de problèmes tels qu’une insuffisance hépatique ou la récurrence d’infections.

Après 3 ans, plus de 50 % des greffons d’intestins grêles fonctionnent toujours et environ 65 % des personnes ayant bénéficié d’une telle greffe sont toujours en vie.

Complications

Les greffons intestinaux sont particulièrement sujets à la fois aux infections et aux rejets.

Après la transplantation, le médecin contrôle l’intestin à l’aide d’une sonde d’observation (endoscope) afin d’y détecter d’éventuels signes de rejet. Ce test est pratiqué fréquemment, parfois une fois par semaine au début. Il est ensuite espacé de quelques semaines puis de plusieurs mois.

Étant donné que l’intestin grêle contient du tissu lymphatique en grande quantité, le nouveau tissu intestinal peut produire des cellules qui attaquent les cellules du receveur, induisant une réaction de greffe contre hôte.