Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Fétichisme

(trouble fétichiste)

Par George R. Brown, MD, Professor and Associate Chairman of Psychiatry;Adjunct Professor of Psychiatry, East Tennessee State University;University of North Texas

Le fétichisme consiste à se servir d’un objet physique (le fétiche) comme moyen de prédilection pour susciter l’excitation sexuelle. Le trouble fétichiste survient lorsque l’excitation sexuelle récurrente, intense provoquée par l’utilisation d’un objet physique ou par la vision d’une partie non sexuelle du corps (telle que le pied) entraîne une souffrance importante, perturbe considérablement le fonctionnement quotidien, ou nuit ou peut nuire à une autre personne.

Le fétichisme est une forme de paraphilie.

Un fétichiste peut être sexuellement stimulé et satisfait par des moyens variés comme :

  • le fait de porter les sous-vêtements d’une autre personne

  • le fait de s’habiller de caoutchouc ou de cuir

  • le fait de tenir, de frotter ou de renifler des objets tels que des chaussures à talons hauts

  • le fait de porter les vêtements du sexe opposé (travestisme)

Les personnes atteintes de ce trouble peuvent être incapables de pratiquer une activité sexuelle sans leurs fétiches. Le fétiche peut remplacer une activité sexuelle normale avec un partenaire ou peut se voir intégré à une activité sexuelle pratiquée avec un partenaire consentant. Le besoin du fétiche peut être si intense et compulsif qu’il en devient dévorant et destructif pour la personne atteinte. Cependant, le comportement de la plupart des fétichistes ne remplit pas les critères d’un trouble parce qu’il n’entraîne pas de souffrance importance, ne perturbe pas le fonctionnement quotidien, et ne nuit pas aux autres.